Régimes de genre
Paris

Conférence dans le cadre du cycle « Les Annales en débat »

La revue Annales. Histoire, Sciences sociales, en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, lance un cycle de débats autour des dossiers thématiques publiés chaque trimestre. Ouvert à tout public, réunissant des membres de la rédaction, des auteurs et des invités, ces débats entendent être un lieu de vie intellectuelle, où soumettre à la discussion les propositions portées par la revue et où donner au travail scientifique de l’histoire et des sciences sociales une exposition publique. À l’occasion du numéro de juillet-septembre 2012, les Annales publient pour la première fois un dossier consacré à l’histoire du genre et intitulé « Régimes de genre dans les sociétés occidentales de l’Antiquité au XVIIe siècle », tentant d’inscrire la catégorie du genre au sein d’une histoire sociale nourrie des évolutions récentes des sciences sociales.

Avec la participation de Didier Lett, Université de Paris-Diderot ; Geneviève Bührer-Thierry, Université de Paris-Est/Marne-la-Vallée ; Sylvie Steinberg, Université de Rouen ; Fabrice Virgili, CNRS/Université de Paris I ; Étienne Anheim, Université de Versailles/Saint-Quentin, directeur de la rédaction des Annales.

Entrée libre

Lieu :BnF – Salle 70
Adresse :11, quai François Mauriac – 75013 Paris

Sommaire du numéro des Annales : “Régimes de genre”,no 3 juillet-septembre 2012
Éditorial
Didier Lett :Les régimes de genre dans les sociétés occidentales de l’Antiquité au XVIIe siècle
Violaine Sebillotte Cuchet :Régime de genre et Antiquité grecque classique (Ve-IVe siècles av. J.-C.)
Elke Hartmann :Femmes riches et captateurs d’héritage à Rome durant le Haut-Empire
Didier Lett :Genre et Paix. Des mariages croisés entre quatre communes de la Marche d’Ancône en 1306
Gabriela Signori :Similitude, égalité et réciprocité. L’économie matrimoniale dans les sociétés urbaines de l’Empireà la fin du Moyen Âge
Sylvie Steinberg :« Au défaut des mâles ». Genre, succession féodale et idéologie nobiliaire (France, XVIe-XVIIe siècle)