Nathalie GRANDE

France * nathalie.grande@univ-nantes.fr

PR * Université de Nantes * Littérature, XVIIe siècle

 Autrices du XVIIe siècle, L’accès des femmes à l’écriture, La société galante, Les genres narratifs en prose

OUVRAGES
– (avec L. Dion, A. Gargam & M.-E. Henneau, dir.) Enfanter : discours, pratiques et représentations de l’accouchement dans la France d’Ancien Régime, Arras, APU (à paraître).

– (avec Cl. Nedelec, dir.), La Galanterie des anciens, numéro de spécial de Littératures classiques, 77, 2012.

Le Rire galant. Usages du comique dans les fictions narratives de la seconde moitié du XVIIe siècle, Paris, H. Champion, 2011 (rôle des femmes dans le mouvement galant, Mmes de Lafayette, de Villedieu, D’Aulnoy, de Maintenon, et Mlle de Scudéry).
– (avec E. Keller-Rahbé, dir.)
Madame de Villedieu et le théâtre, Tübingen, Narr Verlag, 2009.
– (avec E. Keller-Rahbé, dir.)
Madame de Villedieu, ou les audaces du roman, numéro spécial de Littératures classiques, 61, printemps 2007.
Stratégies de romancières de Clélie à La Princesse de Clèves (1654-1678), Paris, H. Champion,1999.


ÉDITIONS CRITIQUES

– Madame de Villedieu, Les Amours des grands hommes, Paris, STFM, 2016.

– Edition de « romans trouvés » : La Valise ouverte de Préchac et Le Portefeuille de Mme de Villedieu, Saint-Etienne, PU de Saint-Etienne, 2011.

– Madame de Scudéry : « Lettres à Bussy-Rabutin », in E. Goldsmith & C. Winn (dir.), Lettres de femmes. Textes inédits et oubliés du XVIe au XVIIIe siècle, Paris, Honoré Champion, 2005, p.307-338.

– Madeleine de Scudéry : Mathilde, Paris, H. Champion, 2002.


ARTICLES

– « La question du genre dans la littérature du XVIIe siècle », in E. Viennot & N. Mathevon (dir.), Regards croisés sur la différence des sexes : recherche et idéologie, Saint-Etienne, Belin (à paraître).

– « La Reine Christine : transgression et galanteries », in La France et l’Europe du Nord au XVIIe siècle : de l’Irlande à la Russie(Actes du 12e colloque du CIR 17, Durham, 26-29 mars 2012) (à paraître).

– « Le “système de la mode” dans les contes de Mme d’Aulnoy », in C. Barbafieri & A. Montandon (dir.), Sociopoétique du textile à l’âge classique. Du vêtement et de sa représentation à la poétique du texte, Paris, Hermann Editeurs, 2015, p. 387-400.

– « Enjeux esthétiques et idéologiques de la représentation historique dans Les Amours des Grands Hommes de Mme de Villedieu », Atlantide (Fiction et histoire. France-Italie, dir. A. Peyronie), 3, 2015 (en ligne: http://atlantide.univ-nantes.fr/Representation-historique-enjeux).

– « Qui furent les femmes savantes ? Réflexions sur l’accès des femmes à la science au temps de Louis XIX », in A. Gargam (dir.),Les Femmes de sciences de l’Antiquité au XIXe siècle. Réalités et représentations,Dijon, Editions universitaires de Dijon, 2014, p.57-67.

– « Le roman du mariage selon les romancières du XVIIe siècle », in F. Lavocat (dir.), Le Mariage et la Loi dans la fiction narrative avant 1800, Louvain-Paris-Walpole MA, Editions Peeters, 2014, p.703-715.

-« La métamorphose galante de l’histoire antique : modalités et enjeux d’une poétique », Littératures classiques, 77, 2012, p. 229-244.

– « Claude Barbin, un libraire pour dames ? », in M. Reid (dir.), Les Femmes auteurs et le livre du Moyen Âge à la Révolution, numéro spécial de la Revue de la Bnf,39, 2011, p. 22-27.

– « Une figure féminine épique : Judith de Marie de Calages », in F. Wild (dir.), Épopée et mémoire nationale au milieu du XVIIe siècle, Caen, PU de Caen, 2011, p.115-125.

– « Un parcours éditorial : Madeleine de Scudéry et ses libraires », in E. Keller-Rahbé (dir.), Les Arrière-boutiques de la littérature, Auteurs et imprimeurs aux XVIe et XVIIe siècles, Toulouse, PU du Mirail, 2010, p. 71-86.

– « L’Ile de la tentation : insularité et lutte des sexes dans les fictions de la seconde moitié du XVIIe siècle », in J.-J. Vincensini et C. Zonza (dir.), L’Ile au XVIIe siècle, Biblio 17 (190), 2010, p.191-203.

– « Une Princesse par temps de crise : actualité de Mme de Lafayette », Œuvres et critiques, Ecrivaines du XVIIe siècle, XXXV, 1, 2010, p.61-68.

– (avec E. Keller-Rahbé) « Villedieu, ou les avatars d’un nom d’écrivain(e) », in N. Grande & E. Keller-Rahbé (dir.), Madame de Villedieu, ou les audaces du roman, voir supra, 2007, p.5-32.

– « Humour et vie mystique chez Agnès de Langeac », in Agnès de Langeac, Paris, Editions du Cerf, 2006, p.139-154 / in La Vie spirituelle (revue des éditions du Cerf), janvier 2006, 762, p.21-37.

– « Discours paratextuel et stratégie d’écriture chez Madame de Villedieu », in E. Keller-Rahbé (dir.), Madame de Villedieu romancière, nouvelles perspectives de recherche, Lyon, PUL, 2004.

– « Que reste-t-il de nos amours ? (ou comment le modèle baroque a été compris par Mme de Villedieu) », Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, 56, mai 2004, p.437-454.

– « Jeu et société galante : Les Jeux servant de préface à Mathilde de Madeleine de Scudéry », Eidôlon (revue du LAPRIL-Bordeaux III), 65, fév. 2004, p.17-28.

– « Une Scudéry fantastique : Das Fräulen von Scuderi d’E.T.A. Hoffmann et ses adaptations pour la scène », Madeleine de Scudéry : une femme de lettres au XVIIe siècle, Artois PU, 2002, p.293-306.

– « Du long au court : réduction de la longueur et invention des formes narratives, l’exemple de Madeleine de Scudéry », XVIIe siècle, 215, avr.-juin 2002, p.263-271.

– « Des auteurs honteux ? Éthique et pratique de l’auctorialité chez les romancières du XVIIe siècle », in Une histoire de la « fonction-auteur » est-elle possible ?, St-Étienne, PU de Saint-Étienne, 2001, p.125-140.

– « Madame de Saliez, une précieuse occitane », Garona (revue des PU de Bordeaux), 16, déc. 2000, p.47-62.

– « L’écriture neutralisée : la représentation des romancières du XVIIe siècle par les critiques du XIXe siècle », Elseneur (PU de Caen), 15-16, février 2000, p.223-238.

– « Stratégies d’écriture : la carrière de Madeleine de Scudéry », in Recherches des jeunes dix-septiémistes, Biblio 17, 121, 2000, p.189-196.

– « Faut-il parler « Faut-il se taire » Silence et roman dans La Princesse de Clèves et Les Désordres de l’amour », XVIIe Siècle, 207, avril-juin 2000, p.185-198.

– « L’instruction primaire des romancières », in C. Nativel (dir.) Femmes savantes, savoirs des femmes, du crépuscule de la Renaissance à l’aube des Lumières, Genève, Droz, 1999.

– « La morale de l’histoire : une étude des Désordres de l’amour de Mme de Villedieu », XVIIe Siècle, janvier-mars 1996, p.167-175.

– « Quand le roman oeuvre en moraliste : l’exemple de Mlle de Scudéry », Dalhousie French Studies (U. de Halifax, Canada), été 1994, p.31-40.

NOTICES

– « Mme de Lafayette » ( p. 934-936), « Ninon de Lenclos » (p. 1062-1064), « Mme de Villedieu » (p.  1757-1758), in L. Foisneau (dir.), Dictionnaire des Philosophes du XVIIe siècle, Paris, Garnier, 2015.

– «Les courtisanes», in J. Mossuz-Lavau (dir.), Dictionnaire des sexualités, Paris, Robert Laffont, 2014, p.211-213.

– « Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de Lafayette » (p.2432-2433) – « Anne Marie Louise d’Orléans, duchesse de Montpensier » (p.3006-3007) – « Madeleine de Scudéry » (p.3920) – « Marie-Catherine Desjardins, dite Mme de Villedieu » (p.4500-4501), in B. Didier, A. Fouque & M. Calle-Gruber (dir.), Dictionnaire universel des créatrices, Paris, Des Femmes, 2013. 

« Marie de Pech » – « Anne de Lenclos » – « Antoinette de Salvan » – « Charlotte-Rose de Caumont de La Force », in Dictionnaire des Femmes de l’ancienne France, SIEFAR.