Anne DEFRANCE

26 rue Jean-Jaurès, 59990 Estreux, France * anne.defrance@free.fr

Maîtresse de conférence * Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3 * Littérature, XVIIe, XVIIIe siècles
Conte (merveilleux, conte oriental), Roman, Écriture féminine

OUVRAGES
– (avec Denis Lopez, François-Joseph Ruggiu, dir.), Regards sur l’enfance au XVIIe siècle, Biblio 17, Gunter Naar Verlag, Tübingen, 2007.
Les Contes de fées et les nouvelles de Madame d’Aulnoy (1690-1698). L’imaginaire féminin à rebours de la tradition, Genève, Droz, 1998.

ARTICLES
– « Figures de Psyché dans quelques contes de fées des XVIIe et XVIIIe siècles », Colloque Psyché, Université de Valenciennes, décembre 2003 (à paraître).
– « Le conte oriental au détour de l’oreiller : Les Mille et une fadaises de Cazotte et L’Oiseau blanc de Diderot » Journée d’études sur Le conte oriental, UMR LIRE, université de Grenoble 3, 14 novembre 2003 (à paraître).
– « Les premiers recueils de contes de fées », revue Féeries,1 : « Le recueil » (à paraître au premier trimestre 2004).
– « « Ces saillies ingénieuses qui font perdre terre au lecteur » ou les stratégies de dispersion entre préface et conte dans l’Histoire nouvelle, dédiée au génie du siècle (1746) », Colloque international SATOR Préfaces romanesques, 2003 (Louvain-Anvers, organisé par Jan Herman, 22-24 mai 2003), Louvain/Paris, éditions Peters (à paraître).
– « 1700-1703 : l’éclipse du conte », Colloque sur « L’année 1700 » organisé par Ch. Mazouer et A. Gaillard (Université de Bordeaux 3, 30 et 31 janvier 2003), Papers on French Seventeenth Century Literature, Biblio 17 (à paraître).
– « La Princesse Azerolle de Madame de Graffigny, conte parodique, conte d’auteur ? », Colloque « Madame de Graffigny, nouvelles lectures » (Oxford, Septembre 2002, organisé par J. Mallison), Oxford, Voltaire’s Foundation (à paraître).
– « Matières, manières de dons alimentaires dans quelques contes de Charles Perrault », in P. Koeppel & T. Van Ton That (dir.), Colloque Nourriture et littérature (Université d’Orléans, 24-26 avril 2002), éditions des Trois Plumes (à paraître).
– « La topique insulaire dans les contes de fées de la fin du XVIIe siècle », Actes du colloque international SATOR (26-29 novembre 2001), Paris, Ecole Normale Supérieure : Locus in fabula, Louvain/Paris, édition Peeters (à paraître).
– « L’éducation du héros dans Les Féeries Nouvelles de Caylus, 1741 », in K. Peeters (dir.), Le Comte de Caylus, les arts et les lettres, (Oxford, 26-27 mai 2000), Oxford, Voltaire’s Foundation (à paraître).
– « Devoir de parole, loi du silence : les pouvoirs du verbe dans « La Belle et la Bête » de Mme de Villeneuve (1740) », in Anne Defrance & Jean-François Perrin (dir.), Le Conte en ses paroles. La figuration de l’oralité dans le conte merveilleux du Classicisme aux Lumières, Paris, Desjonquères, 2007.
– « De la dérobade héroïque à la rhétorique du faux-fuyant : Peau d’Ane, Griselidiss et l’Apologie des femmes (Perrault) », in A. Dhifaoui (dir.), Espaces de la fuite dans la littérature narrative française avant 1800, Kairouan (Tunisie), Publications de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Kairouan, 2002, p.131-152.
– « Le conte de fées au risque de l’éloge politique. La Tyrannie des fées détruite de Madame d’Auneuil et autres contes de la première génération », in R. Jomand-Baudry & J.-F. Perrin (dir.), Le Conte merveilleux au XVIIIe siècle : une poétique expérimentale, Paris, Éditions Kimé, 2002, p.55-73.
– « Le topos d’encastrement narratif dans les « mille et un » récits au XVIIIe siècle. Les mille et une faveurs (Moncrif, 1716-Mouhy, 1740) », in N. Ferrand & M. Weil (dir.), Homo narrativus : Recherches sur la topique romanesque dans les fictions de langue française avant 1800, Université de Montpellier III, PU Paul Valéry, 2001, p.201-219.
– « Vengeances d’amour dans les nouvelles historiques et/ou galantes de Madame de Villedieu », in É. Méchoulan (dir.), La Vengeance dans la littérature d’Ancien Régime, Paragraphes (Université de Montréal), 2000, p.97-129.
– « Objets d’art et artistes dans les contes de fées de Madame d’Aulnoy », in D. Godwin, T. Lasalle & M. Weil (dir.), Actes du Xe colloque international SATOR, Montpellier, PU Paul Valéry, 1999, p.29-46 .
– « De la caverne matricielle au tombeau : L’Île de la Félicité de Madame d’Aulnoy, premier conte de fées littéraire français », Cahiers du C.R.L.H (La Réunion,), 11,1998 (« L’imaginaire du Souterrain »), L’Harmattan, p.145-152.
– (avec Éric Méchoulan) « L’art de tourner court : le conte, la nouvelle et la périodisation », Littératures Classiques, octobre 1998 (« La périodisation du XVIIe siècle »), p.173-189.
– « Violences politiques et violences sexuelles dans L’Écumoire de Crébillon fils », in M. Debaisieux et G. Verdier (dir.), Violence et fiction jusqu’à la Révolution, Tübingen, Gunter Narr Verlag, 1998, p.327-336.
– « Écriture féminine et dénégation de l’autorité : les contes de fées de Madame d’Aulnoy et leurs récits-cadres », Revue des Sciences Humaines, 138,1995-2 (« Auteur, autorité sous l’Ancien Régime »), p.111-126.

NOTICE
– « D’Aulnoy, Marie-Catherine », in Dictionnaire des femmes de l’ancienne France, SIEFAR, 2007.