Suzan VAN DIJK

Huyens Instituut, Kamer I 5.418, Postbus 90754, 2509 LT Den Haag, Pays-Bas * Suzan.vanDijk@let.uu.nl

Directrice de recherche * Université d’Amsterdam * Littérature française, XVIIIe, XIXe siècles
Roman, Presse, Questions de réception

OUVRAGES

– (avec Anke Geiller et Alicia Montoya, dir.),
Women Writing Back – Writing Women Back. Transnational Perspectives from the Late Middle Ages to the Dawn of the Modern Era, Leiden, Brill, 2010.
– (avec A. Fidecaro, H. Partzsch & V. Cossy, dir.),
Femmes écrivains à la croisée des langues, 1700-2000. Women Writers at the Crossroads of Languages, 1700-2000, Genève, MetisPresses, 2009.
– (dir.), Isabelle de Charrière face aux hommes : correspondants, épouseurs ou personnages de fiction / Belle de Zuylen facing men, numéro spécial des Cahiers Isabelle de Charrière / Belle de Zuylen Papers (Univ. d’Utrecht), 3, 2008.
– (dir., avec Petra Broomans, Janet van der Meulen & Pim van Oostrum)
« I have heard about you », Foreign women’s writing crossing the Dutch border : from Sappho to Selma Lagerlöf, Hilversum, Verloren, 2004.
– (dir., avec Madeleine van Strien-Chardonneau)
Féminités et masculinités dans le texte narratif avant 1800. La question du « gender », Louvain/Paris, Peeters, 2002.
– (avec Lia van Gemert & Sheila Ottway) Writing the history of women’s writing. Toward an international approach, Amsterdam, K.N.A.W., 2001.
Traces de femmes. Présence féminine dans le journalisme français du XVIIIe siècle. Amsterdam/ Maarssen, Holland UP, 1988 [Diss. Nimègue, Pays-Bas].

EN LIGNE
Réseaux d’Ecrivaines (en français, anglais, néerlandais),
http ://www.roquade.nl/womenwriters.
– (avec B. Brandenburg) Women writers before 1900. The international reception of their works (banque de données en français, anglais, néerlandais),
http ://www.roquade.nl/wwriters.
« Een bron vol bronnen : de database « Women Writers. The Reception of their Works » »,
http ://ww.kb.nl/kb/resources/frameset_kenniscentrum.html.
– « Les femmes se lisaient-elles ? Les égodocuments comme source »,
http ://egodoc.revues.org/octobre2002/docs/D1058212/VS1058312.htm.
– (avec B. Brandenburg) Les Écrivains femmes et leurs publics (en français, anglais),
www.roquade.nl/womenwriters.

ARTICLES
«Madame de Maintenon et sa réputation en Hollande (xviiie et xixe siècles)», in in C. Mongenot & M.-E. Plagnol-Diéval, Mme de Maintenon, une femme de lettres, Rennes, PUR, 2013, p.234-258.
– Préface et«Traductrices françaises (1751-1800) : préférences genrées ?», in G. Leduc (dir.),
Les Rôles transfrontaliers joués par les femmes dans la construction de l’Europe,Paris, L’Harmattan, 2012.
– (avec Pim van Oostrum), « Sara Burgerhart et Marianne de La Prise. Réponse à Paul Pelckmans », Cahiers Isabelle de Charrière/Belle de Zuylen Papers, 6, 2011, p.79-87.
– (avec Kees Bloemendaal & Madeleine van Strien Chardonneau) « Tout ce qu’il y a d’habitants de Zuylen fut invité à Termeer-excepté moi », Cahiers Isabelle de Charrière, 2, 2007 (« Les lieux d’Isabelle de Charrière : places et topoï »).
– « Les topoï « féminins » dans des fictions épistolaires et des correspondances véritables : Mesdames de Graffigny, Riccoboni et Charrière », in B. Diaz et J. Siess (dir.), L’Épistolaire au féminin. Correspondances de femmes (XVIIIe-XXe siècle), Caen, PU de Caen, 2006.
– (avec Marie-Laure Girou Swiderski), « La littérature au féminin », SVEC (Studies on Voltaire and Eighteenth Century), 10, 2005 (« The Eighteenth Century now : boundaries and perspectives »).
– « A Dutch cultural magazine judging foreign women writers : the Vaderlandsche Letteroefeningen 1761-1800 », in S. van Dijk, P. Broomans, J. van der Meulen & P. van Oostrum (dir.), « I have heard about you », Foreign women’s writing crossing the Dutch border : from Sappho to Selma Lagerlöf, Hilversum, Verloren, 2004.
– « Ecrits de femmes : retrouver et réinterpréter les réactions contemporaines (18e et 19e siècles) », Nouvelles Questions Féministes, 2003, p.122-131.
– « Een database voor het literair-historisch onderzoek naar schrijfsters : « Women Writers before 1900 » », in Muzen aan het werk. Jaarboek voor vrouwengeschiedenis, 2003, p.210-216.
– « Les femmes se lisaient-elles ? Intérêt des renseignements fournis par la correspondance de Françoise de Graffigny », in P.-Y. Beaurepaire (dir.), Les Égo-documents à l’heure de l’électronique, Montpellier, PU Paul Valéry, 2003, p.421-434.
– « « Gender » et traduction : Madame de Genlis traduite par une romancière hollandaise, Elisabeth Bekker (Betje Wolff) », in A. Cointre & A. Rivara (dir.), La Traduction des genres non-romanesques au XVIIIe siècle, Metz, PU Metz, 2003, p. 299-314.
– « Les femmes se lisaient-elles ? Présentation d’un instrument de recherche », in I. Brouard-Arends (dir.) Lectrices d’Ancien Régime. Modalités, enjeux, représentations, Rennes, PUR, 2003, p.481-493.
– « La beauté des femmes écrivains (XVIIIe siècle) : preuve de leur illégitimité ? », Lieux littéraires/La Revue, 5, 2002, p.27-43.
– « Le roman : moyen de communication féminine », in P.-Y. Beaurepaire (dir.), La Plume et la Toile, Arras, Artois PU, 2002, p.209-221.
– (avec Madeleine van Strien-Chardonneau) « Personnages de romans et faiseurs/faiseuses de récits. Avant-propos », in S. van Dijk & M. van Strien-Chardonneau (dir.), Féminités et masculinités dans le texte narratif avant 1800. La question du « gender », Louvain/Paris, Peeters, 2002, p.V-XI.
– « Topoi et généricité : conclusions à tirer », in ibid., p. 431-442.
– « Topoi et généricité : inventaire et classement des topoi présentés », in ibid., p. 443-467.
– (avec Alicia C. Montoya), « Madame Leprince de Beaumont, Mademoiselle Bonne en hun Nederlandse lezers », De achttiende eeuw, 34,1, 2002, p.5-32.
– « Le topos mis au service de l’étude des réceptions. Topoi masculins vs. topoi féminins », in N. Ferrand & M. Weil (dir.), Homo narrativus. Recherches sur la topique romanesque dans les fictions de langue française avant 1800, Montpellier, PU Paul-Valéry, 2001, p.345-365.
– « « Les jugements universellement portés sur les femmes » Schrijfsters en lezeressen in een internationale database », Historica, oct. 2001, p.3-5.
– « Early historiography of Dutch and French women’s literature », in S. van Dijk, L. van Gemert & S. Ottway (dir.). Writing the history, p.81-94.
– « Les audaces des romancières. Comment les reconnaître ? », in L. Steinbrügge & H.-E. Bödeker (dir.), Conceptualizing woman in Enlightenment thought, Conceptualiser la femme dans la pensée des Lumières, Berlin, Berlin-Verlag, 2001, p.59-72.
– « Les mal marié(e)s : narration et « gender » », in E. Grodek (dir.), Écriture de la ruse, Amsterdam/Atlanta, Rodopi, 2000, p.95-110.
– « Le troisième Constant d’Isabelle de Charrière », Lettre de Zuylen et du Pontet (Utrecht), 25, 2000, p.10-14.
– « Les « extraits » de la Bibliothèque Universelle des Romans : éléments d’un dialogue entre hommes et femmes ? », in M. Cook & M.-E. Plagnol-Diéval (dir.), Anecdotes, Faits-Divers, Contes, Nouvelles 1700-1820, Bern, Peter Lang, 2000, p.193-206.
– « Transmission réussie ? Jeanne Leprince de Beaumont aux Pays-Bas », in D. Bickerton & J. Proud (dir.), The Transmission of Culture in Western Europe, 1750-1850, Bern, Peter Lang, 1999, p.227-244.
– « Représentations romanesques de la femme écrivain. À propos de Madame Dunoyer et de Madame de Staël », in D. Godwin et al. (dir.), Actes du dixième colloque international SATOR, Montpellier, PU Paul Valéry, 1999, p.119-133.
– « L'(in)vraisemblance d’un refus féminin. Sur les objectifs de quelques romancières, reconnus ou non », in O. B. Cragg & R. Davison (dir.), Sexualité, Mariage et Famille au XVIIIe siècle, Québec, PU Laval, 1998, p.291-306.
– « Marie-Jeanne Riccoboni en face de la critique contemporaine », in M. C. Cook & A. Jourdan (dir.), Journalisme et Fiction au XVIIIe siècle, Bern, Peter Lang, 1998, p.163-178.
– (avec Tine van Raamsdonk), « « Ik vermane mijne Sex : leer denken, net denken… » Betje Wolff en Jeanne Leprince de Beaumont : plagiaat of citaat zonder bronvermelding ? », Tijdschrift voor Nederlandse Taal/ en Letterkunde, 114, 1998, p.346-356.
– « L’abbé de La Porte et la canonisation des romancières du XVIIIe siècle. Le cas de Françoise de Graffigny », Romanistische Zeitschrift für Literaturgeschichte, 21, 1997, p.43-54 (résumé dans Studies on Voltaire and the Eighteenth Century (Oxford), 348, 1996, p.1430-1433).
– « Françoise de Graffigny y Marie-Jeanne Riccoboni : escritoras feministas ? », in N. Ibeas & M. Á. Millán (dir.), La Conjura del olvido. Escritura y feminismo, Barcelona, Icaria/Antrazyt, 1997, t.I, p.213-230.
– « Waarom romans ? Franse 18e-eeuwse « feministes » en hun publieken », Discussion Papers Belle van Zuylen Instituut (Université d’Amsterdam), 5, 1996.
– « Vrouwen en hun Republiek der Letteren : Internationale contacten tussen schrijfsters vóór de feministische golven », Tijdschrift voor Vrouwenstudies, 17, 1996, p.235-253.
– « Marie-Jeanne Riccoboni lue par l’abbé de La Porte. En avance sur son époque ? », Eighteenth-Century Fiction, 8, 1996, p.453-464.
– « Een mannelijke stem bij Isabelle de Charrière : Sir Walter Finch », Lettre de Zuylen et du Pontet (Utrecht), 20, 1995, p.10-13.
– « Narratrices et narrateurs dans des romans « féministes ». À propos d’Isabelle de Charrière, Sir Walter Finch et son fils William », in B. Heymann & L. Steinbrügge (dir.), Genre-Sexe-Roman. De Scudéry à Cixous, Francfort/M., Peter Lang, 1995, p.65-81.
– « Marie-Jeanne Riccoboni et les conventions romanesques : la marquise de Sancerre devenue comtesse », in C. Piau-Gillot (dir.), Le Dénouement romanesque du XIIe au XVIIIe siècle, Paris, Université Paris-Sud Orsay, 1995, p.185-191.
– « À qui s’adressent-elles ? Narrataires et publics réels des romans de Marie-Jeanne Riccoboni et d’Isabelle de Charrière », in M. Zimmermann & R. Kroll (dir.), Feministische Literaturwissenschaft und Romanistik, Stuttgart/Weimar, Metzler, 1995, p.101-112.
– « Lire ou broder : deux occupations féminines dans l’oeuvre de Mmes de Graffigny, Riccoboni et de Charrière », in J. Herman & P. Pelckmans (dir.), L’Épreuve du lecteur. Livre et lecture dans le roman français d’Ancien Régime, Louvain/Paris, Peeters, 1995, p.351-360.
– « Belle van Zuylen of Isabelle de Charrière ? Meningen van de literaire kritiek uit Zwitserland, Frankrijk en Nederland », Literatuur, 1994-2, p.72-77.
– « Transformations opérées sur l’oeuvre de Marie-Jeanne Riccoboni : la communication entravée », in S. van Dijk & C. Stevens (dir.), (En)jeux de la communication romanesque. Hommage à Françoise van Rossum-Guyon, Amsterdam/Atlanta, Rodopi, 1994, p.307-318.
– « Madame Riccoboni : romancière ou journaliste ? », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century (Oxford), 304, 1993, p.772-775.

NOTICES
– (avec Madeleine Van Strien-Chardonneau) « Isabelle de Charrière », in Dictionnaire des femmes de l’Ancienne France, SIEFAR, 2002.
– « Madame Riccoboni » – « Madame de St.Aubin », in J. Sgard (dir.), Dictionnaire des Journalistes 1600-1789 (réédition refondue), Paris/Oxford, Universitas/Voltaire Foundation, 1999.
– « Madame Dunoyer » – « Madame de Beaumer » – « Madame de Princen », in C.P.Makward & M.C. Hage (dir.), Dictionnaire littéraire des femmes de langue française, Paris, Karthala, 1997.
EN ECOUTE
– «
La question de l’importance de l’argent pour les écrivaines et traductrices du XVIIIe siècle », séminaire Femmes au travail, questions de genre, XVe-XXe siècles, séance du 13 janvier 2012.