Réalité et représentations des amazones

Guyonne LEDUC (dir.)

Paris, L’Harmattan, «Des idées et des femmes», 2008, 486 p., 42 €, ISBN 978-2-296-06809-4


Actes du colloque des 14-16 juin 2007, université Charles de Gaulle – Lille III.

« »Émerveillables », c’est ainsi qu’on pouvait qualifier les Amazones au XVIe siècle. « Émerveillables », c’est-à-dire tour à tour merveilleuses et mon­stru­eu­ses, ef­frayantes et attirantes, violentes et séduisantes, les Amazones ont traversé les siècles et franchi les océans sans jamais perdre de leur pouvoir de fascina­tion, sans jamais que ne s’épuise leur force d’évocation ou que la fable ne se dé­par­tisse de son chatoyant équivoque. C’est à cette traversée -cette chevauchée, de­vrait-on dire- que nous convient les auteurs du présent ouvrage, depuis les ri­ves du Thermodon de l’ancienne Scythie jusqu’au royaume de Dahomey, en pas­sant par l’arrière-pays de Troie, la Russie, et, bien entendu, l’Amérique latine(…). Cette traversée est avant tout un voyage dans un monde d’images et de mots. Alors que la question de l’existence de peuples d’Amazones a été débattue pendant des siècles par les voyageurs, par les compilateurs et par les premiers ethnographes, le regard porté ici se fixe principalement sur des figures imaginaires: figures iconographiques-celles, rouges ou noires, des vases grecs, celles de la peinture mythologique du XVIIe siècle, des croquis de la Belle Époque ou du cinéma muet-, figures textuelles aussi qui hantent depuis le XIIe siècle le théâtre, le roman ou la poésie européenne (…). il faut remarquer que la dimension « réelle » de la figure des Amazones n’est pas pour autant absente de ce recueil où l’on découvrira des « Amazones » en chair et en os, femmes singulières qui endossèrent ce qualificatif dans un sens figuré: « Amazone », dit le dictionnaire de Furetière, « se dit aussi d’une femme courageuse capable de quelque hardie entreprise »» (extrait de la Préface de Sylvie Steinberg). Guyonne LEDUC, ancienne élève de l’École Normale Supérieure (Sèvres), agrégée d’anglais, est professeure à l’université Charles de Gaulle-Lille III.

Illustration de couverture: Claude Deruet, Portrait équestre de Madame de Saint-Baslemont (1643), huile sur toile. Inv. 52.3.1. © Musée lorrain, Nancy. Photo Pierre Mignot.

Sommaire

– Préface de Sylvie Steinberg (Rouen)
– Introduction: «Amazon: The Women, the Name and the River. Some Re­flections» , Claude Rawson (Yale)

PREMIÈRE PARTIE: Images fixes, images mobiles

– «Amazones, entre peur et rêve», François Lissarrague (EHESS) et Pauline Schmitt-Pantel (Paris I)
– «De l’Air! Les Amazones de Claude Deruet (1588-1660)», Frédérique Villemur (EHESS)
– «Penthésilée 1900 ou Les Amazones du nouveau siècle», Nicole G. Albert (University of London Institute in Paris)
– «Le Corps en liberté: Images de la femme-amazone dans le cinéma muet», Pascale Hummel (INRP, Paris)

DEUXIÈME PARTIE: Amazones et pouvoir

– «Les Amazones dans le débat sur la participation des femmes au pouvoir à la Renaissance», Éliane Viennot (St Étienne – IUF)
– «L’Histoire des Amazones de Claude-Marie Guyon (1740): De l’exercice du pouvoir par les femmes», Marie-Élisabeth Henneau (Liège)
– «Les Amazones du Dahomey», Jean-François Gournay (Lille III)

TROISIÈME PARTIE: Des amazones sur scène

– «Shakespeare et les amazones», François Laroque (Paris III)
– «La Guerre des sexes n’aura pas lieu: Les Avatars de l’Amazone sur la scène stuart», Claire Gheeraert-Graffeuille (Rouen)
– «L’Amazone et le Conquistador ou Les Noces manquées de deux rebelles: À propos des Amazones aux Indes de Tirso de Molina», Mercédès Blanco (Paris IV)
– « »More than Amazonian Fire »: La Représentation de l’amazone sur la scène lyrique anglaise (1705-1710)», Pierre Degott (Metz)
– «Un Archétype de l’amazone dans le théâtre classique allemand: Jeanne d’Arc dans La Pucelle d’Orléans de Schiller», Sylvie Marchenoir (Dijon)
– «Guerres d’amour. Le Mythe des amazones dans la tragédie Penthésilée de Hein­rich von Kleist», Annette Runte (Siegen et Rouen)
QUATRIÈME PARTIE: Du mythe à sa déconstruction

– «Les Amazones, l’archémythe perverti?, Alain Bertrand (CRLC, Paris IV)
– «Quelle victoire pour Thésée sur les Amazones dans The Knight’s Tale de Chaucer?», Juliette Dor (Liège)
– «Deux figures d’Amazones: Penthésilée dans Le Roman de Troie et Camille dans le Roman d’Eneas», Marie-Madeleine Castellani (Lille III)
– «Alexandre et les Amazones dans les Romans d’Alexandre français du Moyen Âge», Catherine Gaullier-Bougassas (Lille III)
– « »Dressed to kill' » Le Travestissement de l’amazone dans le Spectator (1711-1712-1714)», Claire Boulard-Jouslin (Paris III)
– «Shirley, amazone ou pas’», Claire Bazin (Paris X)
– «Les Amazones du « nonsense »», Jean-Jacques Lecercle (Paris X)
– «Déconstruction progressive du mythe des amazones entre XIXe et XXIe siècles: Les Exemples de Kleist, de Gracq, de Wolf et de Jelinek», Françoise Rétif (Rouen)
– «Annexion et (re)conquête des territoires: L’Amazone baroque et postmoderne dans Sexing the Cherry de Jeanette Winterson», Hélène Fau (Centre Écritures, Metz)
– «De l’usage du mythe de Lilith dans la pensée de la différence des sexes», Françoise Barret-Ducrocq (Paris VII)
CINQUIÈME PARTIE: Femmes réelles, sens figuré

– « »Le fleuret » et la plume. Une Amazone au XVIIe siècle: Les Mémoires de Madame de La Guette», Laurent Angard (Strasbourg II)
– «Deux Amazones des Lumières: Le Chevalier d’Éon et Catherine II de Russie», Alexandre Stroev (Paris III)
– «L’Amazone en pays russe: Réalités historiques et représentations littéraires», Évelyne Enderlein (Strasbourg II)
– «Guerrières malgré elles en Espagne au XXe siècle: L’Exemple de Margarita Nelken, « l’amazone juive »», Danièle Miglos (Lille III)
– «L’Amazone de Mao: Jiang Qing ou le ressentiment», François-Yves Damon (Lille III) Conclusion: «Monique Wittig: Des Amazones aux Guérillières», Mireille Calle-Gruber (Paris III)

Ont contribué à cet ouvrage
Résumés des contributions
Index nominum