Mon XVIIe siècle : de la marquise de Sévigné à Marcel Proust

Roger DUCHÊNE

Cent articles parus entre 1961 et 2000, extraits des biographies et autres ouvrages, 600 lettres de femmes, Editions du CMR 17, diffusion Klincksieck

La lecture du cédérom ne demande aucun équipement particulier (sauf évidemment un lecteur de disque cédérom), le disque comportant tout ce qui est nécessaire à sa lecture en version Macintosch comme en version PC.

Sommaire partiel (titres concernant les femmes de l’Ancien Régime)

I. Etudes

– «Argent et famille au XVIIe siècle. Mme de Sévigné et Guillaume d’Harouys», 1961.
– «Mme de Sévigné en Provence : trois lettres inédites de l’abbé de Coulanges», 1962.
– Argent et famille au XVIIe siècle. Mme de Sévigné et les Grignan : I. «Un Beau Mariage», 1965. II. «Les Charges d’un aîné», 1966. III. «Deux Familles qui ont passé devant nous», 1966.
– Argent et famille au XVIIe siècle. Mme de Sévigné et la gestion de ses biens bourguignons : I. «L’Héritage du président Claude Frémyot», 1965. II «Mme de Sévigné à Bourbilly en 1673», 1965. III. «La Dame lointaine de Bourbilly», 1965.
– «Le premier voyage de Mme de Grignan à Marseille (avril-mai 1671)», 1966.
-«Argent et famille au XVIIe siècle : Une Reconnaissance excessive ? Mme de Sévigné et son « Bien Bon »», 1967.
– «Vocation précoce ou vocation forcée ? Marie-Blanche de Grignan, petite-fille de Mme de Sévigné», 1967.
– «Argent et famille au XVIIe siècle : Partage des biens et partage des affections. Mme de Sévigné et ses enfants», 1968.
– «Réalité vécue et réussite littéraire : le statut particulier de la lettre», 1971.
– «Lettres et Gazettes au XVIIe siècle», 1971.
– «Lettres et Mémoires : la marquise de Sévigné et le grand prévôt de Sourches», 1971.
– «Une grande dame et l’architecture, Mme de Sévigné et les Mansart», 1971.
– «Mme de Sévigné à Marseille (janvier 1673)», 1972.
– «Images de la vie religieuse à Aix dans les lettres d’une Parisienne, Mme de Sévigné», 1972.
– «Les Provençaux de Mme de Sévigné», 1973.
– «Lettres. Essai de définition», 1973.
– «Mme de Sévigné et le spectacle», 1973.
– «L’École des femmes au XVIIe siècle», 1974.
– «Costar et ses amies», 1975.
– «Mme de Sévigné et le style négligé», 1976.
– «Signification du romanesque chez les mondains : l’exemple de Mme de Sévigné», 1977.
– «Une grande dame et la rhétorique : Mme de Sévigné et le père Le Bossu», 1977.
– «Entre l’érudition et l’amitié : la correspondance de Huet», 1977.
– «La veuve au XVIIe siècle», 1978.
– «Texte public, texte privé : le cas des Lettres de Mme de Sévigné», 1981.
– «Mme de Sévigné et le jeu», 1982.
– « »Voilà comme vos lettres m’ont paru«: Mme de Sévigné lectrice de Mme de Grignan», 1983.
– «La lettre et l’information, le cas de Mme de Sévigné», 1983.
– «Mme de Sévigné entre la communication et l’écriture», 1983.
– «La théologie expliquée aux dames», 1984.
– «Honnêteté et sexualité», 1984.
– «Mme de Sévigné et la cour», 1988.
– «Lettre et portrait au XVIIe siècle», 1988.
– «Art et hasard : petit bilan de la correspondance de Mme de Sévigné», 1988.
– «La conversion de Mme de La Fayette», 1988.
– «Mme de La Fayette, femme d’influence», 1989.
– «Les deux Princesses sont-elles d’un même auteur ?», 1990.
– «Le mythe de l’épistolière», 1990.
– «La Bretagne dans les lettres de Mme de Sévigné», 1991.
– «Lettre et essai : l’exemple de Mme de Sévigné», 1991.
– «De Molière à Sorel, ou la rhétorique des précieuses», 1991.
– «Précieuses ou galantes ridicules ?», 1992.
– «Lettre et épître», 1993.
– «Mme de La Fayette épistolière», 1993.
– «Mlle de Scudéry, reine de Tendre», 1993.
– «Proust, lecteur de Mme de Sévigné», 1994.
– «Une Comédie imaginaire : La Prétieuse de l’abbé de Pure», 1994.
– «Lettre et conversation», 1995.
– «Vers La Princesse de Clèves : de La Princesse de Paphlagonie à L’Histoire amoureuse des Gaules», 1995.
– «Bussy et Mme de Sévigné : une vengeance posthume», 1995.
– «A la Recherche d’une espèce rare et mêlée, les précieuses avant Molière», 1995.
– «Mme de Sévigné personnage de roman dans l’oeuvre de Proust», 1996.
– «Préciosité et galanterie», 1996.
– «Mère et fille au XVIIe siècle : le mariage de la princesse de Clèves», 1997.
– «En voyage avec Mme de Sévigné», 1997.
– «En Provence et à Monaco, un voyage imaginaire de Mme de Sévigné», 1997.
– «Mme de Sévigné et les parlers régionaux», 1997.
– «Poste et création littéraire : le cas des Lettres de Mme de Sévigné», 1997.
– «La lettre : genre masculin et pratique féminine», 1998.
– «La marquise de Sévigné à table», 1998.
– «Le Nouveau Dictionnaire des Précieuses», 1999.
– «L’imposture biographique : de Mme de Sévigné à Ninon de Lenclos», 2000.
– «De la chambre au salon, réalités et représentations», 2000.

II. Livres ou extraits de livres

– Mme de Sévigné, Desclée de Brouwer, Les Écrivains devant Dieu, Paris, 1968, t. 20, 144 pages. Texte complet de la partie «Étude». Table des matières.
– Réalité vécue et art épistolaire : Mme de Sévigné et la lettre d’amour, Bordas, Paris, 1970, 417 pages ; réimpression augmentée, Klincksieck, 1992, XV, 436 pages. Extrait du chapitre I, «Le bon usage de la lettre», deuxième partie, «Vie mondaine et lettre galante». Table des matières.
– Mme de Sévigné, ou la chance d’être femme, Fayard, Paris, 1982, 478 pages, dernière réimpression 1996. Chapitre III, «Un beau mariage», dernier chapitre «Une femme». Table des matières.
– Écrire au temps de Mme de Sévigné : Lettres et texte littéraire, Vrin, 1982, 242 pages (recueil d’articles sur la lettre et le genre épistolaire parus à cette date). «Préface». Table des matières.
– Ninon de Lenclos, la courtisane du Grand Siècle, Fayard, Paris, 1984, 316 pages ; nouvelle édition augmentée, Ninon de Lenclos ou la manière jolie de faire l’amour, Fayard, 2000, 412 pages. Chapitre I, «Des charmes légendaires» ; «Conclusion». Table des matières.
– Mme de La Fayette, biographie, Fayard, Paris, 1988, 548 pages, nouvelle édition augmentée, 2000. Chapitre I, «Une naissance obscure» ; chapitre XIII, «Au pays de Tendre» ; chapitre XXXVIII, «Une campagne de presse» ; chapitre LVI, «Un auteur posthume». Table des matières.
– Mme de La Fayette, Oeuvres complètes, François Bourin-Julliard, Paris, 1990, 798 pages. «Présentation» ; «Lettres» ; «Lettres à Ménage». Table des matières.
– Naissances d’un écrivain : Mme de Sévigné, Fayard, 1996, 358 pages. Chapitre I, «Une bombe à retardement» ; chapitre 44, «De l’esprit naturel et du monde». Table des matières.
– Mme de Sévigné, Lettres choisies, collection Folio, Paris, 1996, 380 pages. «Préface».

III. Lettres de femmes du XVIIe siècle : bibliographie inédite, traductions inédites, recueil de six cents lettres de femmes.

– Bibliographie des lettres de femmes du XVIIe siècle.
– Lettres de Mme de Sévigné et de Bussy-Rabutin, 1697 (deux premiers volumes de l’édition originale) comprenant notamment la traduction par Bussy des lettres d’Héloïse à Abélard et, en vers, celle des Remèdes d’amour et de plusieurs des Héroïdes d’Ovide.
– Lettres portugaises, seconde partie.
– Lettres de Mme de Choisy.
– Lettres de la princesse de Conti à son mari.
– Lettres d’Hortense Desjardins (Mme de Villedieu).
– Lettres de Mme de Longueville.
– Lettres de la comtesse de Maure.
– Lettres authentiques de Ninon de Lenclos.
– Lettres de Mme de Sablé.
– Lettres de Mlle de Vertus.
– Lettres de Mme de Villars.
– Lettres de diverses femmes.

IV. Mémoires du CMR17 : Des colloques de Marseille aux Années Sévigné

– «Trois Tricentenaires», préface aux Actes du troisième colloque du CMR17, à Marseille, Mme de Sévigné, Molière, Lully, Revue Marseille, 1973, n° 95, p. 5-8. Table des matières des Actes du colloque.
– «Pluridisciplinarité et « causes secondes »», préface aux Actes du douzième colloque du CMR17, à Marseille, La Conversion au XVIIe siècle, publications du CMR 17, 1982, p. 5-6. Table des matières des Actes du colloque.
– «Des Leys d’Amors à l’ombre de la préciosité», préface aux Actes du treizième colloque du CMR 17, à Toulouse, Les Visages de l’amour au XVIIe siècle, Université de Toulouse-Le Mirail, 1984, p. 5-7. Table des matières des Actes du colloque.
– Seizième colloque du CMR 17, à Marseille, D’un siècle à l’autre, Anciens et Moderne, colloque organisé conjointement avec le centre d’études et de recherches sur le dix-huitième siècle, publications de l’Université de Provence, 1986. Table des matières des Actes du colloque.
– Dix-huitième colloque du CMR 17, à Marseille, 1988, La Fronde en questions, Université de Provence. Table des matières des Actes du colloque.
– «Vingt ans après», préface aux Actes du vingtième colloque du CMR 17, à Bordeaux, L’âge d’or de l’influence espagnole : La France et l’Espagne à l’époque d’Anne d’Autriche (1615-1666), Éditions interuniversitaires, Mont-de-Marsan, 1991, p. 7-8. Table des matières des Actes du colloque.
– «Les Années Sévigné, 1993-1996», présentation générale de la célébration d’un double tricentenaire.
– «Présentation», préface aux Actes de la journée d’étude, à Marseille, De la précieuse à l’écrivaine, Papers on French Seventeenth Century Literature, Tübingen, 1995, p. 329-330.
– «Métamorphoses», préface aux Actes du colloque Images de Mme de Sévigné organisé à Paris en 1995 pour la Société d’Histoire Littéraire de la France, Revue d’Histoire Littéraire de la France, 96e année, 1996, p. 359-365.
– «Mme de Sévigné : un féminin pluriel», introduction du numéro 801-802 de la revue Europe (janvier-février 1996) consacré à Mme de Sévigné à l’occasion du tricentenaire de sa mort, p.3-5.
– «Rien ne peut réparer les biens que j’ai perdus», introduction au catalogue de l’exposition Madame de Sévigné du Musée Carnavalet à l’occasion du tricentenaire de la mort de la marquise, Paris-musées, Flammarion, 1996, p. 9-15.
– «Autour de Mme de Sévigné. Deux colloques pour un tricentenaire», préface aux Actes des colloques organisés à Marseille (Les rapports mère-fille au XVIIe siècle et de nos jours), puis à Aix (Les voyages en France au XVIIe siècle) à l’occasion du tricentenaire de la mort de Mme de Sévigné, Papers on French Seventeenth Century Literature, Tübingen, 1997, p. 7.
– « »Bouts de l’an » et tricentenaire», préface aux Actes du colloque Madame de Sévigné, Provence, spectacles, «lanternes», organisé en mai-juin 1996 au château de Grignan à l’occasion du tricentenaire de la mort de la marquise en ce château, publication de l’Association d’action culturelle des châteaux de la Drôme avec le concours du Conseil Général de la Drôme, Grignan, 1998, p. 5-6.

V. Biographie, bibliographie

Roger Duchêne, grand prix de l’Académie française (biographie littéraire), a enseigné trente ans la littérature du XVIIe siècle à la faculté des lettres d’Aix-en-Provence (Université de Provence), dont il est professeur émérite.