Mme de Villedieu et le théâtre

Nathalie GRANDE et Edwige KELLER-RAHBÉ (dir.)
Actes du colloque de Lyon (11e t 12 sept. 2 008)

Tübingen, Narr Verlag, Biblio 17, 184, 2009, 244 p.

Le colloque « Madame de Villedieu et le théâtre », le premier dédié à cet aspect de son œuvre, a questionné l’ensemble des participations de la jeune Desjardins à la vie théâtrale de son temps, mais aussi le retentissement de son écriture dramaturgique sur le reste de son œuvre et sur sa carrière. Il a ainsi envisagé les positionnements esthétiques privilégiés par la dramaturge, a interrogé les acquis de I’histoire littéraire à son sujet, s’est précisément penché sur son écriture pour la scène et a même envisagé une extension de son corpus dramaturgique. A travers ce parcours à la fois singulier et exemplaire, tel que le mettent particulièrement en évidence les analyses du Favori (1664), se font entendre les audaces d’une jeune dramaturge de talent, mais se révèle aussi une société où, non seulement esthétiquement mais également sur le plan éthique et politique, le spectacle est roi.
Table des matières
Introduction
Mme de Villedieu dramaturge : positionnements, acquis, incertitudes
Charlotte Simon : « Madame de Villedieu dramaturge versus Madame de Villedieu romancière. Enquête sur une dualité »
Henriette Goldwyn : « Les stratégies de pouvoir dans le paratexte de l’écriture théâtrale de Mme de Villedieu »
Charles Mazouer : « Mme de Villedieu et Molière »
Philippe Hourcade : « Mme de Villedieu et le ballet »
Sylvain Cornic : « Mme de Villedieu librettiste ? »
Esthétique et écriture de Mme de Villedieu dramaturge
Carine Barbafieri : « Ah ! Madame de Villedieu, vous savez faire l’amour, mais vous ne saviez pas faire une tragédie. Vraisemblance et moralité dans le théâtre sérieux de Mademoiselle Desjardins »
Amelia Sanz : « Villedieu, vous avez dit classique ? »
Cinthia Meli : « L’audace pour mot d’ordre : l’invention de l’intrigue et des caractères dans le Manlius de marie-Catherine Desjardins »
Perry Gethner : « L’intériorité dans le théâtre de Villedieu : monologues, réflexions, auto-analyse »
Volker Mecking : « Madame de Villedieu : glanures lexicales (Manlius, 1662)
Autour du Favori
Aurore Evain : « Performance du Favori de Mme de Villedieu »
Jocelyn Royé : « Le Favori ou la politique du cœur au cœur du politique »
Jörn Steigerwald : « Sujets de l’amour : formes de la représentation de soi dans la société de cour d’après Le Favori »
Véronique Sternberg-Greiner : « Si c’est ce qu’on appelle à présent des coquettes, / Il est vrai, je la suis. Elvire et ses modèles dans Le Favori de Madame de Villedieu »

Esthétique théâtrale de Mme de Villedieu romancière
Séverine Geniezs-Kirk : « La théâtralité de l’écriture pastorale et de l’esthétique villedieusiennes : du roman conventionnel au roman subversif »
Nobuko Akiyama : « Esthétique théâtrale des Annales galantes : le cas de « Dom Sébastien » »
Roxanne Roy : « De surprise en étonnement. La théâtralité dans les Mémoires de la vie de Henriette-Sylvie de Molière »