Marie le Jars de Gournay, Les Advis, ou, les Presens de la Demoiselle de Gournay

Jean-Philippe BEAULIEU et Hannah FOURNIER (éd.)

Amsterdam/New York, Rodopi, vol. II, 2002, 329 p., 60 euros.

Ce deuxième volume de la première édition moderne des uvres en recueil de Marie de Gournay rend disponibles les quelque dix-sept textes qui ferment le premier livre des Advis de 1641. Il s’agit principalement de traités relatifs à des questions morales (Des Vertus vicieuses) ou poétiques (Deffence de la Poesie), mais on y trouve aussi des textes de circonstance (Paroles d’un Mareschal de France), des écrits à caractère autobiographique (Apologie pour celle qui escrit) ou polémique (Égalité des hommes et des femmes), sans oublier le Proumenoir de M. de Montaigne, récit dédié à son célèbre  » père d’alliance « . Présentés et commentés dans leur version intégrale, ces textes permettent de saisir avec une plus grande netteté les contours de l’ensemble auquel Gournay a donné sa forme définitive en 1641 et qui, tant par son ampleur que par sa diversité, assure à son auteur une place de premier plan parmi les gens de lettres de son époque.