Mary Sidney, alias Shakespeare
Montreuil, le 25 septembre 2021

Théâtre municipal Berthelot – Jean Guerrrin, samedi 25 juillet, 20h

Soirée de clôture des Journées du Matrimoine organisées par la Ville de Montreuil

Une autrice a-t-elle écrit l’œuvre de Shakespeare ? Telle est la question…

D’un côté, Mary Sidney, comtesse de Pembroke, figure littéraire majeure de l’Angleterre du XVIème siècle, femme puissante, polyglotte, d’une érudition stupéfiante, et première autrice à publier une pièce en Angleterre (Antonius, traduction du Marc Antoine de Robert Garnier). De l’autre, William Shakespeare, célébrissime auteur anglais dont la paternité des œuvres ne cesse pourtant d’être questionnée du fait d’une biographie obscure et discordante avec son œuvre. Partant de ce double constat, la chercheuse Robin P. Williams formule (et étaye !) une hypothèse provocatrice : et si Shakespeare était une femme…
Aurore Evain, avec rigueur et malice, en s’appuyant sur les textes shakespeariens eux-mêmes, plongera au cœur de cette enquête qui a de quoi hanter tout masculiniste qui s’ignore : un véritable jeu de construction mental sur l’existence d’un génie féminin de la littérature, comme la Renaissance sut en produire. Grâce à la vidéo et au motion design, la conférence-spectacle vous transporte au cœur de la famille des Pembroke et de l’époque élisabéthaine.

Par la Compagnie La Subversive :

Traduction, adaptation et mise en scène : Aurore Evain.

Avec la collaboration d’Isabelle Gomez et de Charline Fauveau.

Avec Aurore Evain et Fanny Zeller.

Production Cie La Subversive –
Coproduction Théâtre des Îlets – CDN de Montluçon et La Ferme de Bel Ebat – Théâtre de Guyancourt

En savoir plus