Oeuvrer à sa gloire et à celle de son sexe : la carrière littéraire de Marie-Anne Barbier
Paris, 10 février 2021

Un nouveau cycle de conférences et lectures met en lumière des autrices oubliées de l’histoire littéraire, de l’époque classique au XXe siècle. La séance inaugurale est consacrée à Catherine Bernard (v. 1663-1712), première dramaturge féminine à avoir donné deux tragédies à la Comédie-Française.
 

Dramaturge, poétesse, librettiste, romancière, journaliste – Marie-Anne Barbier s’illustre avec succès dans tous les genres littéraires en vogue au début du XVIIIe siècle. Elle est l’une des premières femmes de lettres à vivre de ses activités d’écrivaine. Justine Mangeant, spécialiste de littérature française du XVIIIe siècle, retrace la carrière de celle qui dénonçait le silence et l’oubli auxquels voulaient la condamner les « envieux de notre gloire » (Arrie et Pétus, 1702).

Par Justine Mangeant, attachée temporaire d’enseignement et de recherche à l’École normale supérieure de Lyon

Lecture par Aurore Évain, comédienne

En savoir plus

Conférence précédente :  « Catherine Bernard, une « rivale très dangereuse » pour les « beaux-esprits » de son temps« 
27 janv. 2021 – 18 h 30 – 20 h