Laurence VANOFLEN

6 Place du Bois de Grâce 77420 Champs-sur-Marne * laurence.vanoflen@wanadoo.fr

Maîtresse de conférence * Université de Paris X Nanterre * Littérature française, XVIIIe siècle
La formation de l’individu et de l’expérience individuelle dans la correspondance et la fiction au tournant du siècle, Isabelle de Charrière, Germaine de Staël, Bonstetten, Mme de Puisieux

OUVRAGE
Entre Mentor et Don Quichotte. La formation de l’individu selon Isabelle de Charrière (1740-1805), Paris, H. Champion « Les Dix-huitièmes Siècles » (à paraître).

ÉDITION
– Germaine de Staël : De l’Influence des passions sur le bonheur des individus et des nations, in Florence Lotterie (dir.), OEuvres Complètes (I, OEuvres critiques), Paris/Genève, Slatkine/Champion (à paraître, 2006).

ARTICLES

– « De Caliste à Delphine, et retour ? Victoire. Individu et société dans les romans d’Isabelle de Charrière et Germaine de Staël. », Cahiers staëliens, 2005 (à paraître).
– « Tentations sceptiques dans la fiction de la fin du XVIIIe siècle, d’Agathon de Wieland, à Trois femmes d’Isabelle de Charrière (1796) », in M.-A. Bernier & S. Charles (dir.), Scepticisme et Modernité, Saint-Étienne, PUSE, 2005, p.203-214.
– « De l’Influence des passions sur le bonheur selon I. de Charrière et G. de Staël. Regards croisés sur l’après-Révolution », in M. Escola & M. Rueff, Morales et politique, Paris, H. Champion « Moralia », 2005, p.437-455.
– « Réécrire l’histoire de la femme : une fiction de Mme de Puisieux », Dix-huitième siècle, 36, 2004 (« Femmes des Lumières »), p.223-236.
– « Fictions d’éducation négative : Elizabeth Inchbald, Isabelle de Charrière, Félicité de Genlis », Littérales, 34/35, 2004 (« Sottise et ineptie de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques »), p.165-197.
– « Utopies politiques et usages de la lettre chez Isabelle de Charrière », Revue de l’Aire, 30, 2004, p.10-22.
– « De l’idéal au miroir brisé : Asychis, prince d’Égypte d’Isabelle de Charrière », in G. Luciani & C. Volpilhac-Auger (dir.), L’Institution du Prince au XVIIIe siècle, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, Ferney-Voltaire, 2003, p.233-239.
– « Accueillir l’émigré : L’Émigré (1794) et L’Inconsolable (1795) », in A. Montandon (dir.), L’Hospitalité au théâtre, Clermont-Ferrand, PU Blaise-Pascal, 2003, p.167-181.
– « Isabelle de Charrière et ses amies : lire, se penser et devenir soi », in I. Brouard-Arends (dir.), Lectrices d’Ancien Régime, Rennes, PU de Rennes, 2003, p.167-175.
– « Vapeurs, mélancolie hypocondrie : Belle de Zuylen dans sa correspondance, 1762-1770 », Revue de l’Aire, 27, hiver 2001, p.55-68.
– « Finir la Révolution par le raisonnement : De l’Influence des passions sur le bonheur des individus et des nations », Cahiers staëliens, 52, 2001, p.111-128.
– « Poursuivre le dialogue à l’infini : l’inachèvement dans Trois Femmes et Sir Walter Finch d’I. de Charrière », in A. Rivara & G. Lavore (dir.), L’Oeuvre inachevée, Cedic, 1999, p.190-197.
– « La transmission de l’expérience : art pédagogique et art du roman », Bulletin de l’Association Suisse Isabelle de Charrière, 24, août 1999 (« La Lettre de Zuylen et du Pontet »), p.20-22.