Les mots de A à Z – lettre B

  • Barbière

1640 :
«Sont féminins les noms d’office et de condition appartenantes aux femmes : Reyne, Comtesse, Duchesse, Abbesse, Nonne, Conseillère,Barbière»

Antoine Oudin, «Du genre des noms substantifs»,Grammaire française rapportée au langage du temps,Paris, 1640, p.64.


  • Batailleresse


1402-1403 :
«Cy apres sensuit lystoire de Orichie et Anthiope, des femmes batailleresses la XXe rubr(ique)»

Boccace, Des Cleres et nobles femmes (trad. du De claris mulieribus), BnF Ms fr. 598.
  • Broderesse

déb. du XIVe : «En ville, les femmes exercent quantitié de métiers : un recensement fait au début du XIVe siècle en dénombre 125 ! Broderesses, chasublières, ferronnes, maçonnes, charretières, hongresses, lavandières de tête»
Jean Rabaut, Histoire des féminismes français, Paris, Stock, 1978, p.18.
vers 1540 : «Renée Serpe et Jehanne Chaudière, broderesses de Paris, envoient à la reine deux pièces de broderies, dont l’une représentoit les Enfants dans la fournaise, l’autre le Jugement de Daniel»
Registre de Jehan de Frotté, cité in H. de La Ferrière-Percy, Marguerite d’Angoulême, son livre de dépenses (1540-1549), étude sur ses dernières années, Paris, Auguste Aubry, 1862, p.61.