Janine INCARDONA

Facultat de Filologia, Departament de Filologia Francesa i Italiana, Avinguda Blasco Ibanez 32, 46010 Valencia, Espagne * Janine.Incardona@uv.es

Université de Valencia * Prof. Contratado Doctor (Maîtresse de Conférence) * Littérature française, XVe, XVIe siècles
Hélisenne de Crenne, Jeanne Flore, Genre narratif sentimental fin XVe et 1ère moitié XVIe siècle

OUVRAGES
– (avec Michèle Clément, dir.) L’Émergence littéraire des femmes à Lyon, 1520-1550, Saint-Étienne, PUSE, 2008.
Le Genre narratif sentimental en France au XVIe siècle: Structures et jeux onomastiques autour des Angoysses douloureuses qui procedent d’amours d’Hélisenne de Crenne, Publicacions de la Universitat de València, 2006 (en ligne).

EDITION CRITIQUE
– (avec Pascale Mounier)Urbain le mescongneu filz de l’empereur Federic Barberousse.Traduit par Claudine Scève,Paris, Droz, Cahiers d’Humanisme et Renaissance, avril 2013.

ARTICLES
« Le pèlerinage amoureux de Guénelic dansLes Angoysses douloureuses d’Hélisenne de Crenne»,inM. Sanz & J. Verdegal (dir.),Construcción de identidades y cultura del debate en los estudios en lengua francesa,Castelló de la Plana,Publicacions de la Universitat Jaume I, Colección « e-Estudis Filològics », 4, 2011, p.360-374.
-(avec Pascale Mounier), « L’édition vénitienne d’Urbano et sa traduction vers 1533: la construction d’un Bocccace lyonnais », Studi francesi,164, 2011, p.237-254.
– « « Les prénoms “Lucresse” et “Hélisenne”, deux stratégies onomastiques similaires dansLystoire des deux vrays amans Eurial et la belle Lucressed’Enea Silvio Piccolomini etLes Angoysses douloureuses qui procedent d’amoursd’Hélisenne de Crenne»,in C. Calvo & al. (dir.),Miradas Cruzadas : estudios franco-italianos, Publicacions de la Universitat de Valencia, 2010, p.20-30.
– « « Impareil mariage » et parcours onomastique dans les Comptes amoureux de Jeanne Flore », in L’Émergence littéraire des femmes à Lyon à la Renaissance, 1520-1560, voir supra, 2008, p. 211-222.
– « Les espaces de l’amour et du désamour dans le roman sentimental du XVIe siècle », in E. Real (dir.), Topografías extranjeras y exóticas del amor en la literatura francesa, Valencia, Publ. de la Universitat de València, 2008, p. 33-47.
– « Jeux onomastiques dans les Comptes amoureux de Madame Jeanne Flore », in F. Lafarga & M. Segarra (dir.), Renaissance et Classicisme, Homenatge a Caridad Martínez, Barcelona, PPU, 2004, p.169-187.
– « Jeux de portraits dans Les Angoysses douloureuses qui procedent d’amours », in J.-P. Beaulieu & D. Desrosiers-Bonin (dir.), Hélisenne de Crenne. L’écriture et ses doubles, Paris, H. Champion, 2004, p.35-53.
– « Hélisenne de Crenne, femme et écrivain », Anejo no XLIX de la Revista Cuadernos de Filología (Universitat de Valencia), 2002 (« Homenaje a Josefa María Castellví »), p.161-174.
– « La séduction féminine dans l’Histoire amoureuse de France ou la fuite en avant », in D. Jiménez & E. Real Ramos (dir.), El Arte de la seduccion en los siglos XVII y XVIII, Valencia, Universitat de Valencia, 1997, p.131-140.
– « Les Angoysses douloureuses qui procedent d’amours (1538), une vision ambiguë de l’amour », RHR/Réforme, Humanisme, Renaissance, 42, 1996, p.7-28.
– « Écriture et parole dans Les Angoysses douloureuses qui procedent d’amours (1538) », Quaderns de filologia, Estudis literaris (Universitat de Valencia), 1, 1995 (« Homenatge a Amelia Garcia-Valdecasa »), p.433-448.