Les discours sur l’égalité/inégalité des femmes et des hommes, à l’échelle européenne de 1400 à 1800
Paris (24-26 nov. 2011)

Centre Reid Hall de l’Université de Columbia, 4 rue de Chevreuse, 75006 Paris
Organisation : SIEFAR – Société Internationale pour l’Etude des Femmes de l’Ancien Régime
Avec
le soutien de l’Institut Emilie Du Châtelet, l’Institut Universitaire
de France, la Région Île de France, la Columbia University, L’Université
d’Augsburg (UNA), le Muséum National d’Histoire Naturelle.
La
SIEFAR (Société Internationale pour l’Étude des Femmes de l’Ancien
Régime) et l’Université de Columbia à Paris organisent le troisième
colloque international consacré aux discours sur l’égalité/inégalité des
femmes et des hommes sous l’Ancien Régime.
Ce
colloque s’inscrit dans un programme scientifique pluriannuel et
pluridisciplinaire visant à faire progresser nos connaissances sur
l’abondante production de discours sur les femmes, les hommes et leurs
relations, depuis la Renaissance jusqu’aux lendemains de la Révolution
française. Le premier colloque, organisé avec la collaboration de
l’IHMC-CNRS/ENS (Paris), tenu en novembre 2008, était consacré à la
période 1750-1810. Le second colloque, organisé avec la collaboration de
l’IHMC et de l’Université Columbia à Paris, tenu en novembre 2009,
était consacré à la période 1600-1750. Le troisième colloque, organisé
avec la collaboration de l’Université Columbia à Paris, tenu en novembre
2010, était consacré à la période 1400-1600. Le programme se conclut en
2011 par ce colloque à visée comparatiste, englobant l’ensemble de
l’Europe et mettant l’accent sur la circulation des idées dans cet
espace. Ces rencontres s’accompagnent de diverses publications
(traditionnelles ou en ligne) d’articles, de textes et de documents
témoignant de l’ampleur de la ?querelle des femmes’.
L’ensemble
permettra de mieux comprendre l’évolution d’un débat qui a accompagné,
justifié, préparé les transformations politiques et idéologiques de
cette longue période, et marqué de son sceau une grande partie de
l’histoire contemporaine.
Programme
Jeudi 24 Novembre 2011
APRÈS-MIDI
13 h 30Accueil des participant-es et café
13 h 45Accueil par Marie-Élisabeth Henneau, Présidente de la Siefar
14 h 00Introduction, par Marie-Élisabeth Henneau et Rotraud von Kulessa.
La Querelle entre la France et l’Europe
Présidence: Raphaelle Legrand
14
h 30Mathilde Aubague (Université de Bourgogne), ?Éléments pour une
représentation diachronique des discours sur la femme dans le récit
comique en Europe.?
15
h 10Catherine Deutsch (Université de Paris IV-Sorbonne), « Musique et “excellence des femmes” entre Renaissance et Baroque »
15 h 50Pause-café
16h
30Verushka Lieutenant-Duval (Université Concordia, Montréal),
?L’equus eroticus ou l’image de la femme qui chevauche l’homme dans la
gravure européenne au XVIe siècle?
17 h 10Rotraud von Kulessa (Universität Augsburg), « Querelle des femmes et Querelle du roman à Venise au 18e siècle »
Soirée libre
Vendredi 25 Novembre 2011
MATIN
La Querelle dans le Nord de l’Europe
Présidence: Margarete Zimmermann
08 h 45Accueil des participant-es et café
9
h 00Marina Allal (Freie Universität Berlin), ?L’impact de la
Révolution française sur le discours sur l’inégalité des femmes et sur
l’émancipation juive en France et en Allemagne ? une analyse
comparative.?
9
h 40Juergen Siess (Université de Caen), ?L’égalité des sexes au temps
de la Révolution. Le discours et l’imaginaire des femmes en France et
en Allemagne.?
10 h 20Pause-café
11 h 00Monika Malinowska (Université de Varsovie), « La Querelle en Pologne. »
11 h 40Pause Déjeuner
APRÈS-MIDI
Présidence: Armelle Dubois-Nayt
14
h 00Claire Gheeraert-Graffeuille (Université de Rouen), ?La réception
du traité Declamatio denobilitate et praecellenti foeminei sexus de
Corneille Agrippa en Angleterre aux XVIe et XVIIe siècles.?
14 h 40Natascha Lee (Princeton University), « Les femmes et leur image »
15 h 20Pause-café
16
h 00Table Ronde, avec Monica Bolufer (Université de Valencia) et
Montserrat Cabré (Université de Cantabria), Daria Perocco (Università
Ca?Foscari, Venezia), Margarete Zimmermann (FU Berlin): ?La recherche
au sujet de la Querelle en Europe et dans le Monde.?
19 h 30Repas de Gala : Restaurant Le Coupe-Chou
Samedi 26 Novembre 2011
MATIN
Les Lieux de la querelle en Europe
Présidence: Patrick Snyder
08 h 45Accueil des participant-es et café
9
h 00Juliette Dor et Marie-Élisabeth Henneau (Université de Liège),
?Aventurières de Dieu sous le regard des clercs: la Querelle des
femmes dans l’Église du XVe siècle entre Angleterre, France et
Pays-Bas.?
9
h 40Derval Conroy (University College Dublin), ?La politique de
l’image dans les livres-galeries des années 1640: enjeux et destins de
gravures.?
10 h 20Pause-café
11 h 00Danielle Haase-Dubosc (Columbia University in Paris), « Lady Montagu. »
11h40Discussion finale / Clôture du colloque
12 h 40Autour d’un verre de l’amitié
* Chaque intervention prévoit une communication de 30 minutes suivie d’un temps de discussion de 10 minutes.


En savoir plus sur le programme “Revisiter la Querelle des femmes”

Les discours sur l’égalité/inégalité des femmes et des hommes à l’échelle européenne de 1400 à 1800
Paris (24-26 nov. 2011)

Propositions de communications à renvoyer avant le 30 avril 2011

La SIEFAR (Société Internationale pour l’Étude des Femmes de l’Ancien Régime) et l’Université de Columbia à Paris organisent, à l’automne 2011, le quatrième colloque international consacré aux discours sur l’égalité/inégalité des femmes et des hommes sous l’Ancien Régime.

Ce colloque s’inscrit dans un programme scientifique pluriannuel et pluridisciplinaire visant à faire progresser nos connaissances sur l’abondante production de discours relatifs à la relation entre les sexes, depuis la fin du Moyen Age jusqu’aux lendemains de la Révolution française.

Un premier colloque, organisé avec l’IHMC ? CNRS/ENS (Paris) en novembre 2008, a été consacré à la période1750-1810. Le deuxième, organisé en collaboration avec l’IHMC et l’Université de Columbia à Paris, tenu en novembre 2009, et le troisième, organisé en collaboration avec l’université de Columbia à Paris, tenu en novembre 2010, ont couvert les périodes 1600-1750 et 1400-1600.

Le programme s’achève en 2011 par un colloque à visée comparatiste, mettant l’accent sur la circulation des discours entre la France et l’ensemble de l’Europe.

Ces rencontres s’accompagnent de diverses publications (traditionnelles ou en ligne), d’articles, de textes et de documents témoignant de l’ampleur de la « Querelle des femmes ».

L’ensemble permettra de mieux comprendre l’évolution d’un débat qui a accompagné, justifié, préparé les transformations politiques et idéologiques de cette longue période, et marqué de son sceau une grande partie de l’histoire contemporaine.

Le colloque aura lieu les 24-26 novembre 2011 à l’Université de Columbia, Centre Reid Hall, 4 rue de la Chevreuse, 75006 Paris.

Site de la SIEFAR : http://www.siefar.org
avec le soutien de
  • IEC – Institut Emilie Du Châtelet / Région Île de France / Muséum national d’histoire naturelle
  • IUF – Institut Universitaire de France
  • Université Jean Monnet – Saint- Etienne
Descriptif
Les contributions devront aborder la « Querelle sur l’égalité des sexes » de façon problématisée et non monographique, avec une attention particulière réservée à la circulation des idées, des textes ou des images entre la France et les autres pays européens et, dans une visée comparatiste, s’attacher
aux questions de diffusion : les modes et l’étendue de la diffusion des textes (traductions, retraductions, adaptations, suppléments, échos de textes dans des mémoires, des correspondances), les phénomènes d’intertextualité, les rôles joués par les acteurs des transferts culturels (éditeurs, traducteurs, commanditaires)
  • aux questions de réception : réactions et débats à propos des textes produits en France et diffusés à l’étranger ; réactions et débats en France à propos de documents produits à l’étranger
  • aux aspects sociologiques : milieux de production des discours relatifs à la Querelle (établissements religieux, cours, salons, académies) ; contextes politiques et sociaux ; circulation des idées entres ces espaces ; rapports entre commanditaires et auteur(e)s,
  • aux modalités d’expression : la variété des genres et des supports de ces discours (théâtre, poésie, roman, traités, catalogues de femmes célèbres, manuscrits, livres, relation entre textes et illustrations), processus de transferts des ?modes’ médiatiques, adaptations
  • au contenu : circulations de topoi spécifiques, d’idées philosophiques et de traditions argumentatives
Les propositions de contributions d’une page au plus, accompagnées d’une brève présentation de leur auteur(e), doivent parvenir avant le 30 avril 2011 à contact@siefar.org.