Guyonne LEDUC

Université Charles de Gaulle – Lille 3, BP 149, 59653 Villeneuve d’Ascq, France * guyonne.leduc@wanadoo.fr

Université Charles de Gaulle-Lille III * PR * Anglais, XVIIe-XVIIIe siècles
Littérature, Histoire des idées et civilisation britanniques, (Pré)féminisme et études « genre » (Renaissance-XXe siècle), Application de l’informatique à la recherche en littérature.

OUVRAGES
– (avec Michèle Vignaux, dir.)
Avant l’Europe, l’espace européen : Le Rôle des femmes,Paris, L’Harmattan, 2013.
– (dir.)Les Rôles transfrontaliers joués par les femmes dans la construction de l’Europe,Paris, L’Harmattan, 2012.
Réécritures anglaises de l’Égalité des deux sexes(1673) de François Poulain de la Barre : Du politique au polémique, Paris, L’Harmattan, 2010
– (dir.) Réalité et représentations des amazones, Paris, L’Harmattan, 2008.
– (dir.)
Travestissement féminin et liberté(s), Paris, L’Harmattan, 2006.
– (dir.) Nouvelles sources et nouvelles méthodologies de recherche dans les études sur les femmes, Paris, L’Harmattan, 2004.
L’Éducation des Anglaises au XVIIIe siècle : la conception de Henry Fielding, Paris, L’Harmattan, 1999 (le chap. 3 concerne des autrices de l’Ancien Régime).
– (dir.) L’Éducation des femmes en Europe et en Amérique du Nord, de la Renaissance à 1848 : réalités et représentations, Paris, L’Harmattan, 1997. Traduction en italien en 2001.

ARTICLES
-«De la « belle question » à la démarche cartésienne de l’Égalité des deux sexes :la spécificité novatrice des idées préféministes de Poulain de la Barre, de leur publication incomprise (1673) à leur retour incognito d’Angleterre (1749-1751)», in D.Haase-Dubosc & M.-E.Henneau,
Revisiter la « querelle des femmes », vol. 2 : Discours sur l’égalité/inégalité des sexes, de 1600 à 1750, Saint-Etienne, PUSE, 2013.
– « Voix / voies de femmes en Angleterre de la Renaissance à l’ère des Lumières », in J. Dor, D. Bajomée & M.-É. Henneau (dir.), La Femme et le livre, Paris, L’Harmattan, 2007, p. 25-40.
– « Un traité de Poullain de la Barre (1647-1723), nourriture française de quelques préféministes britanniques ? », in V.Bychenkov & S. Soupel (dir.), Nourriture / Nourishment, Moscou, RuBriCa, 2006, p. 327-344.

NOTICES
– « Femmes écrivains et tradition politique », Études Anglaises, 54, 1, 2001, p.69-74.
– « Femmes écrivains de la Renaissance », Études Anglaises, 53, 2, 2000, p.180-185.

COMPTES RENDUS
– Danielle Clarke, The Politics of Early Modern Women’s Writing (London, Longman, 2001) : Études Anglaises, 4, 2004.
– Paula R. Backscheider (dir.), Revising Women, Eighteenth-Century ‘Women’s Fiction’ and Social Engagement (Baltimore, Johns Hopkins UP, 2000) : Études Anglaises, 56, 3, 2003, p.358-359.
– Rebecca D’Monté & Nicole Pohl (dir.), Female Communities 1600-1800, Literary Visions and Cultural Realities (Basingstoke, Macmillan, 2000) : Études Anglaises, 56, 2, 2003, p.247-249.
– Blamires Alcuin, The Case for Women in Medieval Culture (1997, Oxford, Clarendon, 1998) : Études Anglaises, 56, 2, 2003, p.242-243.
– Christine Roulston, Virtue, Gender, and the Authentic Self in Eighteenth-Century Fiction, Richardson, Rousseau, and Laclos (Gaines-ville, UP of Florida, 1998) : Bulletin de la Société d’Études Anglo-Américaines de la Société des XVIIe et XVIIIe Siècles, 55, 2002, p.205-208.
– Josephine Donovan, Women and the Rise of the Novel, 1405-1726 (London, Macmillan, 1999) : Études Anglaises, 55, 2, 2002, p.246-248.
– Marjorie Reeves, Pursuing the Muses, Female Education and Nonconformist Culture 1700-1900 (London, Leicester UP, 1997) : Études Anglaises, 53, 3, 2000, p.357.
– Paula R. Backscheider & John J. Richetti (dir.), Popular Fiction by Women 1660-1730, An Anthology (Oxford, Clarendon, 1996) : Études Anglaises, 53, 3, 2000, p.340-341.
– George Forty & Anne Forty, Women War Heroines (London, Arms and Armour P, 1997) : Études Anglaises, 53, 3, 2000, p.339-340.
– Marion Shaw (dir.), An Introduction to Women’s Writing from the Middle Ages to the Present Day (Hemel Hempstead, Prentice Hall, 1998) : Études Anglaises, 51, 4, 1998, p.467-469.
– Catherine Belsey & Jane Moore (dir.), The Feminist Reader, Essays in Gender and the Politics of Literary Criticism (1989, Basingstoke, Macmillan, 1997) : Études Anglaises, 51, 4, 1998, p.464-467.
– Margaret R.Sommerville, Sex and Subjection, Attitudes to Women in Early-Modern Society (London, Arnold, 1995) : Études Anglaises, 51, 3, 1998, p.344-346.
– Alvaro Ribeiro & James G. Basker (dir.), Tradition in Transition, Women Writers, Marginal Texts, and the Eighteenth-Century Canon (Oxford, Clarendon, 1996) : Études Anglaises, 51, 2,1998, p.225-226.
– Elizabeth A. Bohls, Women Travel Writers and the Language of Aesthetics, 1716-1818 (Cambridge, Cambridge UP, 1995) : Études Anglaises, 51, 2,1998, p.223-225.
– Cheryl Turner, Living by the Pen, Women Writers in the Eighteenth Century (1992, London, Routledge, 1994) : Études Anglaises, 49, 1, 1996, p.95-96.