Du féminin et du masculin dans la théorie musicale

Université Paris-Sorbonne (Institut de Recherche en Musicologie, UMR 8223)
Université du Maine (CERHIO)
Université de Reims Champagne-Ardenne (CERHIC)

Huitièmes rencontres du CReIM
Cercle de Recherche Interdisciplinaire sur les Musiciennes
Mardi 18 février 2014, 14h-19h

Université Paris-Sorbonne
Centre universitaire Clignancourt
2 rue Francis de Croisset, 75018 Paris
(Métro Porte de Clignancourt)
Salle 418

Du féminin et du masculin dans la théorie musicale

Présidence de séance :
Florence Launay (Darmstadt, CReIM) et Bertrand Porot (Université de Reims Champagne-Ardenne)
14h Accueil et introduction
14h 15 Isabelle Ragnard (Université Paris-Sorbonne) : ? Par bécarre, par nature et par bémol !Les hexacordes ont-ils un genre ? ?
14h 45 Catherine Deutsch (Université Paris-Sorbonne) : ? Ordre musical, ordre sexué : lamétaphore du genre dans les débats sur la modernité musicale italienne entre XVIe etXVIIe siècles ?
15h15 Théodora Psychoyou (Université Paris-Sorbonne) : ? Féminin/masculin dans lathéorie du XVIIe siècle en France ?
15h 45 Pause
16h Raphaëlle Legrand (Université Paris-Sorbonne) : ? Et voilà pourquoi le mode majeur estle “maître de l’harmonie” : Rameau et le sexage des modes et des degrés ?
16h30 Alban Ramaut (Université Jean Monnet, Saint-Etienne) : ? Du féminin et du masculindans les écrits théoriques d’Anton Reicha ?
17h Florence Launay (Darmstadt, CReIM) : ? Féminin/masculin dans la théorie, état deslieux bibliographiques ?
17h30 Pause
17h45 Table ronde : ? Feminine Endings de Susan McClary (1991) : relectures ?
Avec Esteban Buch (EHESS), Catherine Deutsch (Université Paris-Sorbonne), FlorenceLaunay (Darmstadt, CReIM), Raphaëlle Legrand (Université Paris-Sorbonne), HyacintheRavet (Université Paris-Sorbonne)