Dorothea NOLDE

48 av. Claude Vellefaux, 75010 Paris, France * donolde@aol.com

Enseignante-Chercheuse * Université de Bâle (Suisse) * Histoire, XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles
Genres, Criminalité, Voyages

OUVRAGE
Gattenmord. Macht und Gewalt in der fruehneuzeitlichen Ehe (Le meurtre du conjoint. Pouvoir et violence dans le mariage à l’époque moderne), Cologne, Boehlau, 2003.

ARTICLES

– « Une histoire peut en cacher une autre : mémoires de femmes et historiographie au XVIIe siècle. Sophie de Hanovre (1630-1714) et Éléonore d’Olbreuse (1639-1722) », in J.-Cl. Arnould & S. Steinberg (dir.), Les Femmes et l’écriture de l’histoire. 1400-1800, Mont-Saint-Aignan, PU de Rouen et du Havre, 2008.
– « Princesses voyageuses au XVIIe siècle. Médiatrices politiques et passeuses culturelles », CLIO, 28, 2008 (« Voyageuses »), p.59.
– « Le rôle de la violence dans les rapports conjugaux en France, à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle », in O. Redon, L. Sallmann & S. Steinberg (dir.), Le Désir et le Goût. Une autre histoire (XIIIe-XVIIIe siècles), Vincennes, PU de Vincennes, 2005.
– « Violence et pouvoir dans le mariage. Le rapport conjugal à travers les procès pour meurtre du conjoint devant le Parlement de Paris, à la fin du XVIe siècle », in K. Wilson-Chevalier & É. Viennot (dir.), Royaume de Femynie. Pouvoirs, contraintes, espaces de liberté des femmes, de la Renaissance à la Fronde, Paris, H. Champion, 1999, p.121-133.
– « Freund oder Feind ? Zur Ehe im Frankreich des ausgehenden 16. Jahrhunderts » (Ami ou ennemi. À propos du mariage en France à la fin du XVIe siècle), in R. von Dühlmen, E. Chvojka & V. Jung (dir.), Neue Blicke. Historische Antrhopologie in der Praxis, Wien, Böhlau, 1997, p.115-130.
– « Le meurtre du conjoint devant le Parlement de Paris (fin XVIe-début XVIIe siècle) : le « verdict » de l’entourage », in B. Garnot (dir.), L’Infrajudiciaire du Moyen Âge à l’époque contemporaine, Dijon, 1996, p.143-152.