Claude LA CHARITÉ

62 rue Principale, Saint-Eugène-de-Ladrière (Québec) G0L 1P0, Canada * claude_la_charite@uqar.qc.ca

PR * Université du Québec à Rimouski * Littérature française d’Ancien Régime, XVIe siècle
Rhétorique et poétique des genres, Rabelais, Marie de Romieu

OUVRAGES
(dir., avec Roxanne Roy) Femmes, rhétorique et éloquence sous l’Ancien Régime, Saint-Étienne, PUSE, 2012.
– (dir.), Masques et figures du sujet féminin aux XVIe et XVIIe siècles, numéro spécial de Tangence (Rimouski, Québec), 77, hiver 2005.

ÉDITION CRITIQUE
– Marie de Romieu : Oeuvres complètes, Paris, H. Champion (à paraître).

ARTICLES
« Les femmes et la théorie épistolaire à la Renaissance », in C. La Charité et R. Roy (dir.) Femmes, rhétorique et éloquence sous l’Ancien Régime, voir supra, 2012.
– « Les anciennes et les modernes, d’Henri Corneille Agrippa à Marguerite de Valois », in J.-Cl. Arnould & S. Steinberg (dir.), Les Femmes et l’écriture de l’histoire. 1400-1800, Mont-Saint-Aignan, PU de Rouen et du Havre, 2008.
– « L’ethos pathétique de Marguerite d’Auge dans les pitoyables et funestes regrets (1600) », Tangence (Rimouski, Québec), 77, hiver 2005 (« Masques et figures du sujet féminin »), p.73-106.
– « Marie de Cotteblanche, traductrice de Pierre Messie, ou l’espagnol en filigrane de l’italien », in J.-Ph. Beaulieu (dir.), D’une écriture à l’autre : Les Femmes et la traduction sous l’Ancien Régime, PU d’Ottawa, 2004, p.211-231.
– « La décade féminine de Marie de Romieu », in I. Brouard-Arends (dir.), Lectrices d’Ancien Régime, PUR, 2003, p.317-330.
– « Rhetorical Augustinianism in Marguerite de Navarre’s Heptaméron », Allegorica, XXIII, 2002, p.55-88.
– « Marie de Romieu et l’écriture androgyne : les marques de généricité du sujet lyrique dans Les Premieres oeuvres poetiques (1581) », Sextant, 17-18, 2002 (« Poésie féminine francophone »), p.213-234.
– « L’aporie de l’épître dédicatoire à la Renaissance : le cas de Marie de Romieu », Revue canadienne d’études rhétoriques/Canadian Journal of Rhetorical Studies, t.XIII, septembre 2002, p.15-28.
– « Du Dialogo de la bella creanza de le donne (1539) d’Alessandro Piccolomini à l’Instruction pour les jeunes dames (1572) de Marie de Romieu ou quand le paradoxe fait l’opinion », Réforme, Humanisme, Renaissance, 53, décembre 2001, p.103-112.
– « Le problème du genre dans les Comptes amoureux (ca 1530) de Jeanne Flore : l’ambivalence du terme ‘compte’ », in V. Engel et M. Guissard (dir), La Nouvelle de langue française aux frontières des autres genres, du Moyen Âge à nos jours, Louvain-la-Neuve, Academia Bruylant, 2001, p.49-61. (repris dans D. Desrosiers-Bonin et E. Viennot (dir.), Actualité de Jeanne Flore, Paris, H. Champion, 2004, p.209-225)
– « « Ce mâle vers enfant de ta verve femelle » : les destinataires féminins de la lyrique amoureuse de Marie de Romieu », Nouvelle Revue du XVIe Siècle, 18-2, 2000, p.81-94.
– « Le problème de l’attribution de l’Instruction pour les jeunes dames et l’énigmatique cryptonyme M.D.R. », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, LXII, 1, 2000, p.119-128 et LXII-3, 2000, p.652.
– « L’Instruction pour les jeunes dames de Marie de Romieu : la femme machiavélienne comme contre-modèle de la femme chrétienne et de la donna di palazzo », Franco-Italica, 15-16, 1999, p.65-85.
– « Le Dialogo de la bella creanza de le donne d’Alessandro Piccolomini et ses adaptateurs français », Renaissance and Reformation/Renaissance et Réforme, XXIII, 1, hiver 1999, p.43-57.
– « L’émergence de la lettre familière érasmienne : le cas de Jean Bouchet et d’Hélisenne de Crenne », Littératures (Montréal, McGill), 18, p.65-87.

NOTICES
– « Marie de Romieu », in M. Simonin (dir), Dictionnaire des Lettres françaises : le XVIe siècle, Fayard, 2001, p.1024-1026.
– « Marie de Romieu », in Dictionnaire des femmes de l’Ancienne France, SIEFAR, 2004.

NON PUBLIÉ
– « L’Instruction pour les jeunes dames (1572) de Marie de Romieu : un traité de « savoir-paraître » à l’usage des femmes », thèse Université de Paris-IV-Sorbonne, 2000.