Christophe REGINA

UMR 6570 – TELEMME MMSH, 5, rue du Château de l’Horloge BP 647 13094, Aix-en-Provence, Cedex 2, France * christopheregina@gmail.com

Docteur * Groupe Femme (UMR TELEMME 6570) * Histoire, XVIIIe s.

Femmes, Violence, Genre, Catégories populaires, Voisinage, Criminalité, Justice, Famille, Interactions entre discours littéraire et discours judiciaire


OUVRAGES
La Violence des femmes. Histoire d’un tabou social, Paris, Max Milo Editions, 2011.
– (avec Faggion Lucien, dir.), La Violence. Regards croisés sur une réalité plurielle, Paris, CNRS Éd., 2010 (toute une partie est consacrée à l’histoire des violences féminines).
– (avec Philippe Gardy, dir.) Lucifer au couvent. La femme criminelle et l’institution du Refuge au siècle des Lumières, Montpellier, PU de la Méditérranée, 2009.
ARTICLES
– « Mise en scène des corps et mise en mots des maux. Les femmes violentes en représentation devant la sénéchaussée de Marseille au XVIIIe siècle », in L. Faggion & L. Verdon (dir.), Rites et cérémonies de la justice, 2010 (à paraître).
– «Le corps mis en scène à Marseille au siècle des Lumières : stratégies sociales, rhétorique corporelle et justice», in M. Bouffard, J.-A. Perras & É. Wicky (dir.), Le Corps dans l’Histoire et les histoires du corps, précédé d »Entretiens avec Georges Vigarello », Québec, PU de Laval, 2012, p. 44-60.
– «Discorso normativo e normatività del discorso. La testimonianza a Marsiglia nella seconda metà del settecento : una faccenda di donne ?» (« Discours normatif et normativité du discours. Le témoignage à Marseille dans la seconde moitié du XVIIIe siècle : une affaire de femmes ? »), Acta Histriae, 19, 1-2, 2011, p. 118-130.
– «Cachez ces meurtrières que nous ne saurions voir !», Les Grands dossiers des Sciences humaines, 25 (« Affaires criminelles »), Paris, Éditions Sciences humaines, 2011, p. 58-59.
– «Violence des femmes, un tabou social ?», in V. Bedin & J.-Fr. Dortier (dir.), Violence(e)s et société aujourd’hui, Auxerre, Sciences Humaines Editions, 2011, p. 39-43.
– « L’infanticide au siècle des Lumières à Marseille. Une affaire de femmes ? », in L. Faggion & Ch. Regina (dir.), La Violence. Regards croisés sur une réalité plurielle, Paris, CNRS éditions, 2010, p. 285-312.
– « La créativité perverse : le sadisme féminin mis en vers. La sœur Marie Thérèse de la Croix abbesse du refuge d’Aix et Jean de Cabanes, poète parlementaire », in L. Faggion & Ch. Regina (dir.), La Violence…, ibid, 2010.
– « Voisinage, violence et féminité : contrôle et régulation des mœurs au siècle des Lumières à Marseille », in J. Rainhorn & D. Terrier (dir.), Etranges voisins. Altérité et relation de proximité dans la ville depuis le XVIIIe siècle, Rennes, PU de Rennes, 2010, p. 212-235.
– « L’intrusion de la Justice au sein du foyer. Les conflits conjugaux jugés devant la Sénéchaussée de Marseille au siècle des Lumières », Annales de démographie, 2009/2 (n° 118), 2010, p. 53-75.
– « Private Sphere and Public Sphere, Economic Issues and the Judicial Arena : Women and Adultery in Marseilles during the Eighteenth Century », in D. F. Ryan & A. Shelford (dir.), Proceedings of the Western Society for French History (University of Michigan University Library), 37, 2009, p. 117-134.
– « Élites, secrets de famille et publicité à Marseille au XVIIIe siècle », Rives méditerranéennes (UMR 6570 Telemme / MMSH, Aix-en-Provence), 32-33, 2009, p.45-67.
– « Brimer les corps, contraindre les âmes : l’institution du Refuge au XVIIIe siècle. L’exemple d’Aix-en-Provence, 1700-1787 », Genre&Histoire, 1, automne 2007 (
en ligne).
NON PUBLIÉ
Les Violences féminines au XVIIIe siècle à Marseille
, thèse de doctorat,Groupe Femme, UMR TELEMME, Univ. d’Aix-en-Provence, 2012.