Chanel de HALLEUX

 
Postdoctorante * Université d’Oxford * Littérature française, histoire des sociabilités, XVIIIe siècle, tournant des Lumières
 
Fanny de Beauharnais, évolution de la sociabilité mondaine au tournant des Lumières, littérature de voyage
 
ÉDITION CRITIQUE
– Fanny de Beauharnais, La Fausse inconstance ou le triomphe de l’honnêteté, pièce en cinq actes, en prose, in A. Evain,P. Gethner & H. Goldwyn (dir.), Théâtre de femmes de l’Ancien Régime, vol. 5 : XVIIIe-XIXe siècle, Paris, Classiques Garnier, (à paraître).
 
ARTICLES
– « A Salon Hostess’ Entry intro the Literary Field: Fanny de Beauharnais and the “School of Dorat” (1770-1780) », dans Laurie Postlewate et al. (dir.), « Women and Community in the Ancien Régime : Traditional and New Media », The Scholar & Feminist Online. À paraître en 2018.
« La société de Fanny de Beauharnais pendant la Révolution française : réseaux et mondanité au service de l’homme de lettres », Lumen : travaux choisis de la Société canadienne d’étude du dix-huitième siècle, 35, 2016 [en ligne].
– « Stratégie d’évitement et traitement fictionnel : la féminité dans les Lettres sur le Bosphore de la comtesse de La Ferté-Meun », Astrolabe, 44, octobre-novembre 2013 (en ligne).
 
NON PUBLIE
– « Les voyageuses françaises au tournant des Lumières : la narration viatique dans quelques œuvres au féminin », mémoire de master en langues et littératures françaises et romanes, sous la direction de Valérie André, Université libre de Bruxelles, 2010.
– Thèse de doctorat : Fanny de Beauharnais (1737-1813), une hôtesse mondaine en quête de renommée littéraire (soutenue à l’Université libre de Bruxelles le 19 décembre 2018).