« La Société Internationale pour l’Etude des Femmes de l’Ancien Régime, société savante née en 2000, a pour vocation l’étude des conditions de vie, des actions, des oeuvres et de la pensée des femmes des périodes précédant la Révolution française. La Siefar travaille à mieux faire connaître ces domaines, pour rendre visible la présence des femmes dans la vie économique, politique, intellectuelle, scientifique et artistique des siècles passés et faire cesser le silence qui continue trop souvent à régner. Par la conservation des savoirs menacés d’oubli, par la production de savoirs nouveaux et par la diffusion des recherches effectuées, la Siefar entend contribuer à l’approfondissement de la réflexion et des connaissances sur le genre et sa construction. »

Adhésion 2016

La SIEFAR a besoin de vous ! 


Une femme à l’affiche

AnnedAutriche-Rubens

ANNE D’AUTRICHE
350e année de sa mort
(1601-1666)
Pierre-Paul Rubens, Portrait d’Anne d’Autriche, 1622, Madrid, musée du Prado.

A DECOUVRIR

Un ouvrage récent : Chantal Grell (dir.), Anne d’Autriche infante d’Espagne et reine de France, Éditions Centro de Estudios Europa Hispánica / Perrin / Centre de recherche du château de Versailles, 2009.

Un ensemble de gravures disponible sur Gallica

Sur la maison de la reine : voir « la maison d’Anne d’Autriche (1663) », extrait de « L’Estat de la France » de Nicolas Besongne, édité par Caroline zum Kolk, ainsi que l’article d’Oliver Mallick, « Au service de la reine. Anne d’Autriche et sa maison (1616-1666) ».