Laurent ANGARD

9, rue Lamartine 67800 Bischheim, FranceFrance *laurent.angard@orange.fr
Doctorant, Prof. Certifié en Lettres Modernes (Strasbourg) * Université de Saint-Étienne IHPC/LIRE * Littérature XVIe, XVIIe et XIXe siècles
Femmes de pouvoir, Les Régentes d’Ancien Régime, Images des femmes chez Alexandre Dumas.


ARTICLES
– (avec Vladimir Chichkine) «Réalité et représentation de Nérac dans les œuvres de Marguerite de Valois», Albineana, 24 («La cour de Nérac au temps de Henri de Navarre et de Marguerite de Valois»), 2012, p.17-32.
-Marguerite de Valois et « La Querelle des femmes » : des Mémoires au Discours docte et subtil, in P. Servet & M.-H. Servet (dir.), Cahiers du Gadges (Droz), 9 («Genres et querelles littéraires»), 2012. p. 117.
– «L’échangelittéraire comme prétexte à l’écriture de soi : de Marguerite de Valois à Brantôme », in Actes de la Queen’s University Belfast French Studies Postgraduate Conference (16-17 May 2008, Irlande), éd. Peter Lang, 2011, p.11-30.
– « L’aristocratie au féminin à travers les Mémoires de Marguerite de Valois»,in P. Werly (dir.), Les Aristocraties en Europe du Moyen Âge à aujourd’hui, Strasbourg, PUS, 2011.
– «Marguerite de Valois: livre d’histoire ou naissance des Mémoires’», in L. Fraisse, G. Schrenck & M. Stanesco (dir.), Tradition et modernité en littérature, Paris, éd. Orizons, coll. «Université – Domaine littéraire», 2009, p.59-71.
– «À propos des genres littéraires dans les Mémoires de Marguerite de Valois», in M. Roig Miranda (dir.), Europe XVI-XVII, Université de Nancy 2, 2008.
– « »Le fleuret » et la plume. Une Amazone au XVIIe siècle: Les Mémoires de Madame de La Guette», in G. Leduc (dir), Réalité et représentation des Amazones, Paris, L’Harmattan, 2008.
– «Les Mémoires de Marguerite de Valois: une autobiographie au XVIe siècle? Entre (pré)-texte et (pré)-histoire d’un genre», TEXTE (Univ. de Toronto), 41-42, 2007, p.81-102.
– «Les Mémoires de Marguerite de Valois: un retour salutaire sur soi», VARIATIONS, Literaturzeitschrift der Universität Zürich (Peter Lang), 2006, p. 115-130.
– «La nuit de la Saint-Barthélemy (1572): un cas extrême d’écriture, d’interprétation et de création (Marguerite de Valois, Agrippa d’Aubigné, Prosper Mérimée)», Entr’actes. Regards Croisés en Sciences Humaines (Strasbourg), 2005, p.297-313.

COMPTE RENDU
-Annabelle Martin Golay, Beauvoir intime et politique. La fabrique des Mémoires :Nonfiction, août 2014 (
http://www.nonfiction.fr/article-7190-simone_de_beauvoir__walkyrie_seule_joyeuse_et_forte_.htm)
– Compte rendu des livres de Cécile Lignereux, À l’origine du savoir-faire épistolaire de Mme de Sévigné. Les Lettres de l’année 1671 ; de Roger Duchêne, Madame de Sévigné. Ou la chance d’être femme ; de Cécile Lignereux (dir.), Lectures de Madame de Sévigné. Les lettres de 1671 :«Mme de Sévigné et ses lettres»,Nonfiction, octobre 2013 (
http://www.nonfiction.fr/article-6761-p2-mme_de_sevigne_et_ses_lettres.htm)
– Delphine Denis (éd.), L’Astrée d’Honoré d’Urfé: «Il était une fois…», Acta Fabula, novembre 2008 (
http://www.fabula.org/revue/document4647.php).
– Mireille Huchon, Louise Labé, une créature de papier: « »Louer Louise » ou l’énigme Louise Labé», Acta Fabula, 7, 2, mai 2006 (
http://www.fabula.org/revue/document1316.php

).


NON PUBLIÉ
– «De la Correspondance aux Mémoires: les expressions du Moi dans l’oeuvre de Marguerite de Valois», Mémoire de DEA de l’Université de Strasbourg, 2002.

Thèse en cours :Les femmes de pouvoir d’Ancien Régime dans les œuvres d’Alexandre Dumas